De Marilyn aux travailleurs mexicains, festival de "Portrait(s)" à Vichy

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/06/2015 à 17H30
Le Che photographié par Elliot Erwitt

Le Che photographié par Elliot Erwitt

© France3/Culturebox

Pour la troisième année consécutive, la ville de Vichy accueille le seul festival de portraits de France. Du 12 juin au 6 septembre 2015, "Portrait(s)" expose les photographies des artistes internationaux comme Elliot Erwitt, Kourtney Roy, Martin Shoeller, Yusuf Sevinçli ou Alejandro Cartagena, cachées dans le centre-ville.

Depuis trois ans, la ville de Vichy organise le seul festival de photographie de France qui s’intéresse exclusivement aux portraits. Cette manifestation internationale se tient simultanément dans la galerie du Centre Culturel Valery-Labaud et devant l’église Saint-Louis. Les portraits géants des photographes, célèbres ou encore inconnus, illuminent l’esplanade du lac. Ces expositions présentent toutes les formes et tous les sujets que couvre le portrait, pour un public averti ou simplement contemplatif.
 
Reportage: PO. Belle/ E. Taxil

Le photographe Elliot Erwitt, est le président de l’agence Magnum. Il offre un regard ironique sur l’Europe et les Etats-Unis, sur les enfants et les chiens, mais aussi sur des stars comme Marylin Monroe. Pour le festival "Portrait(s)", il offre aux Vichyssois 70 ans de photographies, aussi tendres qu’espiègles.
 
Elliot Erwitt "homme chien"

© Elliot Erwitt / France3/Culturebox capture d'écran

Les jumeaux sont à l’honneur dans les portraits de Martin Shoeller. Le cadre très serré de l’artiste met l’accent sur la ressemblance spectaculaire entre les différents binômes, qui nous interroge sur l’individualité de l’homme.

Martin Shoeller

Martin Shoeller

© France3/Culturebox

Kourtney Roy aborde avec glamour et autodérision de nombreux autoportraits très colorés. Ce n’est pas par prétention que cette artiste canadienne s’expose dans ses photos, mais pour donner un nouveau sens à son art : "Je veux vivre dans le monde que je crée, j’ai envie d’exister dans ce monde que je photographie".

Kourtney Roy

Kourtney Roy

© France3/Culturebox

Pour réaliser ses clichés, Alejandro Cartagena s’est rendu plusieurs fois par semaine pendant un an, sur le même pont de Mexico. Il photographie les ouvriers mexicains qui se rendent au travail, entassés à l’arrière des camions. Une façon de faire le portrait social et urbain de la ville.
 
Alejandra Cartegena

Alejandra Cartegena

© France3/Culturebox

Le photographe Yusuf Sevinçli, en résidence à Vichy, fait l'objet d'un focus. Ses portraits humains et pleins de vies, ont été réalisés dans les rues de la ville, un mois avant le festival.  

Affiche du festival Portrait(s) Vichy © DR

"Portrait(s)" Vichy - Du 12 juin au 16 septembre 2015