Dans les pas de Doisneau et Ronis, Gilles Gauthier capte le quotidien du Puy-en-Velay

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/06/2017 à 19H05, publié le 30/05/2017 à 10H38
Le photographe Gilles Gauthier, dit Poune de Gabin, expose son travail pendant deux ans dans le village de Puy-en-Velay.

Le photographe Gilles Gauthier, dit Poune de Gabin, expose son travail pendant deux ans dans le village de Puy-en-Velay.

© France 3 / Culturebox

Gilles Gauthier, connu sous le nom de Poune de Gabin, a repris la photographie il y a trois ans. Ancien photo-reporter pour "L’Humanité", il s’était détourné un temps des clichés pour se consacrer au cinéma. Et c’est au Puy-en-Velay, chez lui, qu’il est venu s’inspirer et exposer son nouveau travail. Cinq de ses photos resteront accrochées sur les murs de la ville pendant deux ans.

Des photographies en noir et blanc, en grand format sur les murs du village, c’est le nouveau quotidien des habitants du Puy-en-Velay. Cinq des photographies de Gilles Gauthier alias Poune de Gabin, seront exposées pendant deux ans.

Reportage France 3 Auvergne - S. Vinot / E. Brot-Monnier / A. Cretin
Si certains voient dans le travail de Poune de Gabin des similitudes avec celui de Doisneau, rien d’anodin ! C’est le célèbre photographe, ami du père de Poune de Gabin, qui lui a confié son premier appareil. Également inspiré des photographies de Willy Ronis et de Cartier-Bresson, Poune de Gabin arpente les rues du Puy-en-Velay à la recherche de la scène parfaite. Capturer l’instant au moment opportun, plus facile qu’il n’y paraît pour le photographe qui s’approprie le paysage du Puy-en-Velay : "Tout est encadré ici : vous allez dans une rue, il y a le cadre. Les gens ici ont ce qu’on appelle des "trognes d’Auvergnats". Il y a une histoire incroyable dans cette ville."
Les photos de Poune de Gabin sont à découvrir pendant deux ans au village de Puy-en-Velay.

Les photos de Poune de Gabin sont à découvrir pendant deux ans au village de Puy-en-Velay.

© France 3 / Culturebox
Conscient de ce que nous offre le quotidien, Poune de Gabin tente, dans ses photos, de retrouver un temps révolu : "L’époque dans laquelle on vit nous offre des images en permanence. Et je suis un peu nostalgique et mélancolique de ce que j’ai vécu et j’essaie, d’une façon onirique, de faire des photos. C’est pour ça qu’elles sont en noir et blanc. C'est-à-dire que ces photos, j’ai l’impression qu’elles ont 30 ou 40 ans."
Les photos de Poune de Gabin sont à découvrir pendant deux ans au village de Puy-en-Velay.

Les photos de Poune de Gabin sont à découvrir pendant deux ans au village de Puy-en-Velay.

© France 3 / Culturebox
Une belle manière de raconter la vie et la ville. Le photographe met en valeur le cœur du village, comme avec sa célèbre photo du petit garçon et du boucher. Un cliché nostalgique qui fait sourire les habitants du Puy-en-Velay, et qui réjouit les commerçants. Pierre Rabaste, le boucher photographié raconte, amusé : "On s’est pris au jeu, on a fait une photo avec le petit et je pense qu’elle a bien plu."