Dans les entrailles de la création avec Denis Falgoux

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/11/2012 à 17H05
Partager son image disparue, installation de Denis Falgoux : 30 paires de Poupées voilées en porcelaine de Limoges

Partager son image disparue, installation de Denis Falgoux : 30 paires de Poupées voilées en porcelaine de Limoges

© France3/Culturebox

Avec cette nouvelle exposition, intitulée "De quel côté la nuit tombe", le musée d'art Roger Quilliot à Clermont-Ferrand a donné carte blanche à Denis Falgoux. Cet artiste protéiforme originaire du Sancy et des beaux-arts de Clermont est à la fois peintre, sculpteur, vidéaste et poète. A découvrir jusqu’au 10 février 2013.

En trente ans Denis Falgoux a construit une oeuvre multiple. A l'occasion de cette exposition au MARQ de Clermont il présente quelques unes de ses oeuvres ; son travail de la dernière décennie (2000/2012). Rencontre avec un homme imprévisible et chaleureux toujours à la recherche de nouvelles formes et de nouvelles idées.

En 2009, il crée une série de sculptures intitulée "Partager son image disparue" constituée de 30 paires de Poupées voilées en porcelaine de Limoges. Ces figurines à la tête couverte sont autant des religieuses chrétiennes que des femmes de confession musulmane. 

Victime d'un accident vasculaire-cérébral qui lui ôte la parole, Denis Falgoux se réapproprie la langue progressivement. Les mots ne se délient pas aussi facilement qu'avant, dès lors il invente une nouvelle langue. Il se filme et crée une série de photos dans laquelle sa main se pare de pigment noir. Il nommera ce travail "Réapparatationner de soi-même" (c'est à dire : se réparer pour réapparaitre). Le film "ne" est une vidéo de 13 séquences de 2 minutes, 2009.

Aujourd'hui il s'attache particulièrement à l'intérieur du corps humain. Les entrailles, les viscères et les intestins constituent la plus grande part de son oeuvre que l'on découvre à cette exposition du MARQ