Aux Rencontres de Niort la photo se dévoile comme un art à part entière

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/04/2016 à 17H05
L'une des séries exposées aux rencontres

L'une des séries exposées aux rencontres

© France 3 / Culturebox

Les 22e Rencontres de la jeune photographie internationale de Niort réunissent une vingtaine d'expositions disséminées dans toute la ville. Autant de démarches que de photographes et un très haut niveau artistique. Une excellence marquée par Olivier Culman, le photographe de la dérision du quotidien est l'invité d'honneur de l'édition 2016, et par le travail des artistes en résidence.

En 22 années d'existence, les rencontres de Niort ont su hisser leur réputation au niveau des plus grands. La démarche apporte la preuve que, quoi que reproductible, la photographie a bien acquis ses galons d'art à part entière.

La diversité des travaux proposés par la vingtaine d'artistes exposés démontre que, loin de se tenir à la simple reproduction de la réalité, la photographie suscite aujourd'hui autant de questionnements sur le réel et ses interprétations que la peinture.

Reportage : D. Laveau / L. Barré / P. Ritaine

Ces rencontres réunissent des jeunes photographes de plusieurs pays, avec pour point commun, une exigence de cohérence. Ils présentent donc tous, non une succession de belles images, mais un projet abouti, une démarche autour d'un concept.

Il fallait plusieurs lieux pour les exposer et le festival se décline donc dans de multiples espaces de la ville, en intérieur comme en extérieur. Photographes invités, photographes en résidence, chacun trouve la place de s'exprimer à l'occasion de cet événement qui place Niort sur le parcours obligé de quiconque s'intéresse à l'art en général et à la photographie en particulier.

Clou-Bouchet-2016. Rencontres de la jeune photographie internationale de Niort

Clou-Bouchet-2016. Rencontres de la jeune photographie internationale de Niort

© Antoine Bruy