Art des années 60 : le Centre Pompidou reçoit une importante donation de photos

Par @valerieoddos Journaliste, responsable de la rubrique Expositions de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/12/2013 à 15H41
A gauche, Yves Klein, Saut dans le vide, 5 rue Gentil-Bernard, Fontenay-aux-Roses, France, 1960 - A droite, Yayoi Kusama, the Anatomic Explosion, Brooklyn Bridge, NY, 1968 - photographies de Shunk-Kender

A gauche, Yves Klein, Saut dans le vide, 5 rue Gentil-Bernard, Fontenay-aux-Roses, France, 1960 - A droite, Yayoi Kusama, the Anatomic Explosion, Brooklyn Bridge, NY, 1968 - photographies de Shunk-Kender

© Roy Lichtenstein Foundation

Le Centre Pompidou a reçu la semaine dernière, avec quatre autres institutions internationales, une importante donation des archives de Harry Shunk et Janos Kender, photographes de la scène artistique de la fin des années 1950 au début des années 1970. Ces archives appartenaient à la Fondation Roy Lichtenstein.

Les archives intactes retracent la carrière de Harry Shunk (1924-2006) et de Janos Kender (1937-2009), photographes respectivement d’origine allemande et hongroise. Elles montrent les reportages que le duo a réalisés autour de plus de 400 artistes, principalement à New York et Paris, entre 1957 et 1974. Une époque où l’art est souvent fait d’actions éphémères. Ils ont photographié les artistes dans leur atelier, les vernissages, les performances, sur lesquelles leur témoignage est unique et historique.
Andy Warhol, Flowers exhibition, Galerie Ileana Sonnabend, Paris, 1965, photo Shunk-Kender

Andy Warhol, Flowers exhibition, Galerie Ileana Sonnabend, Paris, 1965, photo Shunk-Kender

© Roy Lichtenstein Foundation
 
Des photos d’Andy Warhol, Yayoi Kusama, Cy Twombly…
Shunk et Kender ont travaillé en toute complicité avec, entre autres, Vito, Acconci, Arman, Joseph Beuys, Trisha Brown, Alexander Calder, Christo et Jeanne-Claude, Merce Cunningham, Lucio Fontana, Jasper Johns, Yayoi Kusama, Joan Miro, Bruce Nauman, Man Ray, Robert Rauschenberg, Lou Reed, Niki de Saint Phalle, Jean Tinguely, Cy Twombly, Andy Warhol, pour n’en citer que quelques-uns.
 
Parmi leurs photos iconiques, on trouve par exemple Le Saut dans le vide d’Yves Klein (1960), Yayoi Kusama peignant des corps pour Anatomic Explosion sur le pont de Brooklyn (1968)...
 
Ce sont au total 200.000 pièces, tirages ou négatifs noir et blanc et couleur, planches contact, diapos, que la Fondation Roy Lichtenstein donne.
Christo et Jeanne-Claude, Wrapped Coast, One Million Square Feet, Little Bay, Sydney, Australia, 1969, photo Shunk-Kender

Christo et Jeanne-Claude, Wrapped Coast, One Million Square Feet, Little Bay, Sydney, Australia, 1969, photo Shunk-Kender

© Roy Lichtenstein Foundation
 
Le Centre Pompidou reçoit plus de 10.000 tirages
Le Centre Pompidou reçoit plus de 10.000 tirages originaux et des fichiers numériques de toutes les prises de vues tirées, qu’il se partage avec la Tate Gallery, indique l’institution parisienne.
 
Le principal bénéficiaire est le Getty Research Institute, qui reçoit les négatifs et les planches-contact, soit 183.000 documents. C’est le Paul Getty Trust qui va gérer le copyright Shunk-Kender, jusque-là détenu par la Fondation Lichtenstein, indique le Los Angeles Times. Les autres bénéficiaires sont la National Gallery of Art de Washington et le MoMA de New York.
 
Cette donation est la première dans son genre, précise la Fondation Roy Lichtenstien : elle établit un consortium entre les cinq institutions bénéficiaires qui devront chacune permettre aux quatre autres d’accéder aux œuvres qu’elles ont reçues.
 
Les photos ont été acquises par la Fondation Lichtenstein entre 2008 et 2012, après la mort de Harry Shunk. La Fondation a répertorié et numérisé les oeuvres du duo dont les cinq heureux élus vont désormais pouvoir disposer.