Art contemporain high-tech au festival de la pluie

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/07/2011 à 10H18
Art contemporain high-tech au festival de la pluie

Art contemporain high-tech au festival de la pluie

© Culturebox

Du 17 juillet au 7 août 2011, le territoire de Bessin, Seulles et Mer en Normandie accueille un événement au drôle de nom : un Festival de la Pluie. Ici, ce ne sont pas des cirés ou des parapluies qui sont exposés. Ce rendez-vous itinérant est dédié à l'art contemporain sous toutes ses formes et notamment les plus innovantes. Les oeuvres sont présentées en extérieur et intérieur, notamment au Musée 360 d'Arromanches. Les visiteurs peuvent les découvrir à l'aide de leurs smartphones.

Pour cette deuxième édition, le président du Festival  VanLuc Nghiemphu mise sur les nouvelles technologies. Les créations sont présentées en plein air sur de grands cubes : des "Flashcubes", une référence aux flashcodes ou QR codes qui y ont été apposés. Ce code-barre en deux dimensions permet de stocker des informations. Il peut être rapidement scanné grâce à une application via smartphone. Pour tous ceux qui en sont dotés, c'est une nouvelle façon d'accéder à d'autres contenus relatifs aux peintures, photos ou vidéos qui sont exposées. Si le visiteur ne dispose pas de son propre appareil, plusieurs sont mis à disposition.
A noter qu'en 2011, l'artiste d'honneur du Festival est Ludovic Grand-Guillot. Ce peintre est spécialiste des toiles grand format et des couleurs fortes. Son oeuvre Hydrocarbures représente des poissons multicolores qui n'ont qu'un seul oeil interrogateur et qui se retrouvent comme alignés sur un grill.

A voir aussi sur Culturebox :
- La réalité augmentée, l'informatique au service de l'histoire
- Bludzee, la BD numérique de Lewis Trondheim
- Avec Thomas Drimm, Didier van Cauwelaert crée le 1er roman feuilleton sur téléphone mobile