Arles célèbre les 80 ans du photographe Lucien Clergue

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/07/2014 à 13H47
Vernissage de l'une des expositions consacrées cette année à Lucien Clergue aux Rencontres internationales de Photographie.

Vernissage de l'une des expositions consacrées cette année à Lucien Clergue aux Rencontres internationales de Photographie.

© V.Farine/Photopqr/La Provence

A Arles, Lucien Clergue est prophète en son pays. Né dans la cité provençale il y a tout juste quatre-vingts ans, le grand photographe est au centre de quatre expositions cet été dans la ville. Dont une organisée par le Musée Réattu, "Les Clergue d'Arles" qui retrace 60 ans de carrière. A voir jusqu'au 4 janvier 2015.

Reportage : M.Arnaudet / J.Hessas / C.Parès / B.Mozin
Au début des années 50, Lucien Clergue, alors âgé de 17 ans, se rend à l'exposition Van Gogh organisée par le Musée des Beaux-Arts d'Arles. C'est un choc pour le jeune homme, une expérience qui conditionnera son oeuvre et sa vision du monde. Près de 60 ans plus tard, c'est ce même musée, rebaptisé entre temps Réattu, qui lui rend hommage à travers une exposition exceptionnelle. Plus de 300 oeuvres composent ces "Clergue d'Arles", sorte de voyage à travers la vie et la carrière de l'un des plus grands photographes français.

Une vie dédiée à la Photographie

Ses nus, ses scènes inspirées de la tauromachie, ses paysages camarguais célèbrent une certaine image de la vie mais aussi de la mort. Rendu célèbre notamment par ses portraits de Picasso dont il fut l'ami, Lucien Clergue oeuvre depuis des décennies pour faire entrer la photographie au panthéon des Arts. C'est lui qui fait entrer la photo au musée (celui des Beaux-Arts d'Arles) en 1965, c'est lui aussi qui crée les Rencontres internationales de la Photographie en 1968. Il fut enfin le premier photographe à intégrer la prestigieuse Académie des Beaux-Arts de la Fondation de France en 2006.
Lucien Clergue et son ami Picasso lors du vernissage de son exposition à Madrid en juin 2013.

Lucien Clergue et son ami Picasso lors du vernissage de son exposition à Madrid en juin 2013.

© Lizon/EFE/MAXPPP
L'hommage de toute une ville

C'est pour tout cela et pour bien plus encore qu'Arles a décidé de célébrer les 80 ans de Lucien Clergue comme il se doit. L'artiste a reçu les clés de la ville et pas moins de quatre expositions lui sont consacrées cet été. Au Musée Réattu donc, mais aussi bien sûr aux Rencontres de la Photographie où une rétrospective "Les hommes et les femmes de Lucien Clergue" lui est consacrée jusqu'au 21 septembre. A voir également, toujours dans le cadre des Rencontres, le travail qu'il a réalisé avec Christian Lacroix sur les Arlésiennes. Enfin, jusqu'à fin juillet, le théâtre de la Calade expose quelques uns des clichés pris par l'artiste lors de la création du "Jules César" de Shakespeare mis en scène par Jean Renoir en 1954.

"Les Clergue d'Arles" au Musée Réattu jusqu'au 4 janvier 2015. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. Tarifs : de 3 à 7 euros.