"Androgyne", le regard de Thibault Stipal

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/08/2011 à 10H05
"Androgyne", le regard de Thibault Stipal

"Androgyne", le regard de Thibault Stipal

© Culturebox

Dans l'objectif de Thibault Stipal, l'androgynie à travers une galerie de 18 portraits. Une exposition à découvrir au Palais des Congrès Salon Foncillon à Royan jusqu'au 31Août.Leur look brouille les pistes, et c'est justement ce qui leur plaît, hommes où femmes, ou les deux à la fois, les modèles de Thibault Stipal affichent leur ambiguité.

L'androgyne par définition est un être humain dont l'apparence ne permet pas de savoir à quel sexe il appartient. Le terme est aussi revendiqué par certaines personnes qui ont une identité ni tout à fait féminine ni tout à fait masculine, quelle que soit leur apparence physique. Il fascine philosophes, écrivains et sociologues depuis l'Antiquité.
Les gens ont tendance à assimiler à ce style des tendances homosexuelles et transidentitaires. Il est important de comprendre que l'androgynie ne comporte aucun de ces critères dans sa définition. Il s'agit surtout d'hommes ou de femmes qui s'épanouissent dans un style brisant les tabous des genres vestimentaires hommes / femmes et / ou qui ont une image (psychologique) de soi qui mélange le masculin et le féminin.
Né le 25 septembre 1981 à Royan, Thibault Stipal vit et travaille à Paris. Depuis 2008, il collabore avec la presse et des magazines comme Le Monde, Grazia, Elle, Libération, Studio Ciné Live, L'Optimum ou encore Jalouse. Il réalise également des pochettes de disque pour les éditions Naïves.

- A voir aussi sur Culturebox :
- Eurockéennes: "Le visage du Rock" une exposition du phtographe Thibault Stipal
- Women are Heroes : portrait du photographe JR
- Exposition des "Broken Dolls" d'Annliz Bonin à Caen