AHAE, le photographe aux 2 millions et demi de clichés s’expose à Versailles

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/06/2013 à 15H41
Ahae à sa fenêtre

Ahae à sa fenêtre

© France3/culturebox/capture d'écran

Depuis 4 ans, Ahae photographie le cycle de la vie, jour après jour, depuis la fenêtre de son atelier. Un unique point de vue et plus de deux millions et demi de clichés qui témoignent de l’extraordinaire beauté de la nature au fil des saisons. 200 photos de cet artiste singulier sont exposées jusqu’au 9 septembre à l’Orangerie du Château de Versailles

"Ahae nous invite à voir l’extraordinaire dans ce qui nous apparaît ordinaire" voici ce que disait Henri Loyrette l’ancien Président-directeur du Louvre qui accueillait l’été dernier dans le jardin des Tuileries la première exposition en France de ce photographe si particulier.
 
Des mots qui, un an après, ont inspiré le titre de cette nouvelle exposition, "Fenêtre sur l’extraordinaire", qui regroupent plus de 200 photographies à l’Orangerie du château de Versailles.
 
Riche homme d’affaire sud-coréen et fervent défenseur de l’environnement depuis les années 70, Ahae s’est lancé il y a maintenant 4 ans dans une drôle d’aventure. Photographier la nature, chaque jour de l’année, de l’aube au crépuscule, et d’un unique point de vue, la fenêtre de son atelier donnant sur un parc grouillant de vie. Armé d’une quarantaine d’appareils et d’objectifs différents, il prend entre 2000 et 4000 photos par jour.
 
Un travail de fourmi, obsessionnel, et un véritable hymne à la vie.  
 
Reportage : A.Marguet, J-Y.Blanc, G.Guillot
 
"Fenêtre sur l’extraordinaire" – Ahae
Du 25 juin au 9 septembre 2013 à l’Orangerie du château de Versailles