A Nancy, la Biennale Internationale de l’Image se joue des apparences

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/05/2016 à 16H22
Lieu principal de la Biennale, une ancienne usine Alstom.

Lieu principal de la Biennale, une ancienne usine Alstom.

© Photopqr/L'Est Républicain/MaxPPP

Le jeu, c’est le thème retenu cette année par la 19e Biennale de l’Image de Nancy. Une cinquantaine d’expositions à travers toute la ville invitent le public à changer son regard sur le monde qui l’entoure. Tantôt drôles, parfois émouvants, toujours surprenants, un millier de clichés sont présentés juqu’au 22 mai. A vous de jouer…

Reportage : P.Germain / B.Kratschmar / H.Marchetti

Le travail de Jean-Yves Rémy

Après 37 ans d’existence, la Biennale Internationale de l’Image n’a plus rien à prouver. C’est peut-être pour cela que la manifestation a décidé de s’amuser cette année. Le jeu, c’est en effet le thème sur lequel la cinquantaine d’artistes participants ont dû composer.

Et le résultat est parfois assez savoureux, à l’image du travail de Jean-Yves Remy, élu meilleur photographe de l’année en 2013 par le magasine spécialisé Réponses Photo.
"A l'affiche ce soir", les mises en scènes urbaines de Jean-Yves Remy.

"A l'affiche ce soir", les mises en scènes urbaines de Jean-Yves Remy.

© France 3
L’artiste lorrain s’est amusé à se mettre en scène dans des abribus devant des affiches publicitaires. "L’idée m’est venue après une soirée entre amis", explique-t-il . "Je suis tombé sur une très belle affiche de fond marin qui m’a donné envie de poser avec une planche de surf".Une interaction à la fois drôle et artistique avec un environnement quotidien et urbain.

Et pour rendre à la rue ce qui lui appartient, le photographe a décidé d'exposer une partie de ses œuvres en centre ville sur des panneaux d'affichage publicitaire. L’expo s’intitule d’ailleurs "A l’affiche ce soir".

Sabine Weiss, invitée exceptionnelle 

Parmi les artistes exposés cette année à la Biennale, de très grands noms de la photographie comme Robert Doisneau mais aussi Sabine Weiss. Pour l’artiste suisse naturalisée française qui a fait de l’Humain son sujet de prédilection,  "une photo réussie, c’est un instant spontané que l’on a pu capter".

Cette grande dame de la photographie était l’invitée de France 3 Loraine vendredi 6 mai…
 
Biennale internationale de l'Image à Nancy jusqu'au 22 mai