26ème édtion du festival international Vidéoformes de Clermont-Ferrand

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/03/2011 à 10H57
26ème édtion du festival international Vidéoformes de Clermont-Ferrand

26ème édtion du festival international Vidéoformes de Clermont-Ferrand

© Culturebox

Le festival international Vidéoformes à Clermont-Ferrand propose des projections, des expositions et des rencontres. Jusqu'au 3 avril 2011, l'art vidéo et l'actualité de la création numérique sont au rendez-vous. Cette 26 ème édition est très européenne avec notamment le programme "Transit". De jeunes artistes issus de dix grandes écoles d'art européennes présentent leur travaux.

Justine Emard participe à ce festival. Cette jeune femme est née à Beaumont en 1987. Elle s'est passionnée pour la vidéo et l'image dès l'âge de dix ans. Ses vidéos ont été présentées à deux reprises à Vidéoformes dans une sélection de travaux d'étudiants de l'ESACM, Ecole Supérieure d'Art de Clermont Métropole. En 2010, elle a obtenu le DNSEP, Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique. Ses différents travaux interrogent les notions d'image fixe et d'image en mouvement, les supports et les modes de représentation de l'image. Lors de son passage aux Etats-Unis, dans le cadre de ses études, elle a enquêté sur l'abandon des drive-in theaters, autrement dit, les cinémas en plein air américains. Le dispositif cinématographique est pour elle une source d'inspiration. L'idée de projection est centrale dans toutes ses recherches. Les taches de rouille sur l'écran vide, les murs de la ville, le halo des phares de voitures qui se rallument... Des éléments qui lui permettent de nourrir sa réflexion.

A voir aussi sur Culturebox :
- Antoine-d'Agata-expose-sa-vision-du-monde-à-Chalon-sur-Saône
- Salon-photo-de-Riedisheim-24-ème-edition
- Circulations-parmi-les-talents-de-la-jeune-photographie-européenne