Visions romantiques des côtes de la Manche à Cherbourg

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/01/2012 à 17H22
Plage de Granville, Eugène Isabey, 1863

Plage de Granville, Eugène Isabey, 1863

© Musée du vieux Granville, dépôt du Musée de Laval

Le musée Thomas Henry de Cherbourg propose jusqu'au 26 février 2012 une exposition consacrée à la peinture romantique. Les 80 tableaux présentés figurent l'apogée de ce mouvement qui se situe dans les années 1820. Bon nombre de ces peintres ont puisé leur inspiration dans les paysages normands et notamment dans les bords de mer déchirés.

 

Après l'académisme de la peinture classique, la période romantique laisse s'exprimer avec passion les sentiments et les émotions. La rage et l'esthétique prennent place dans toutes les formes d'art. En littérature Stendhal, Chateaubriand et Beaudelaire sont les principales figures du genre. La musique romantique est portée par les compositeurs de symphonies tels que  Beethoven, Mendelssohn ou Schubert. Tandis que la peinture romantique ainsi exposée au musée Thomas Henry est spectaculaire tant elle représente tempêtes et naufrages. Joseph Turner, Richard Bonington, Eugène Isabey ou Paul Huet en sont les principaux maîtres.

 

Cette exposition sera la dernière avant la fermeture du musée pour travaux.

 

Les normands de Dieppe avaient pu découvrir cette même exposition en été 2011.