"Visages de terre et de mer", quand Wissant inspirait les peintres de la fin du 19e

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/09/2014 à 10H08
"Fils de pêcheur", une toile de Virginie Demont-Breton. Elle fut la première femme artiste-peintre à s'installer à Wissant en 1881

"Fils de pêcheur", une toile de Virginie Demont-Breton. Elle fut la première femme artiste-peintre à s'installer à Wissant en 1881

© France 3 Culturebox

La lumière et les paysages de la Côte d’Opale ont toujours fasciné les peintres. Preuve en est à Etaples où la Maison du Port propose jusqu’au 20 janvier 2015 l’exposition "Visages de terre et de mer". Elle regroupe une trentaine d’œuvres d'artistes qui à la fin du 19e siècle s'établirent à Wissant pour trouver l’inspiration. Dans ce village de pêcheurs, ils fondèrent une Ecole des peintres.

Reportage : C. Sala / N. Haberer / F. Defrance
A l'instar de Pont-Aven et Barbizon, c’est une sorte de "colonie" artistique qui s’est développée à la fin du 19e siècle sur la Côte d’Opale où l’on dénombrait à cette époque plus de 200 artistes français, mais aussi britanniques, allemands, norvégiens, américains et même australiens. Cette région était encore préservée de l’industrialisation qui se développait sur le reste du territoire. Les peintres trouvaient dans les paysages de quoi satisfaire leur envie de plein air.

Autre source d’inspiration : la vie des paysans et des marins, les "classes laborieuses". En cette fin de 19e, elles suscitaient un vif intérêt des artistes, qu’ils soient écrivains ou peintres. Un intérêt qui déboucha sur le courant naturaliste.
"Les moulières" de Georges Maroniez

"Les moulières" de Georges Maroniez

© France 3 Culturebox (capture vidéo)
Avec l’installation provisoire ou durable de ces peintres sur la Côte d’opale, plusieurs écoles virent le jour à Etaples, Berck et Wissant. Dans ce village côtier, la présence du couple de peintres formé par Adrien Demont et Virginie Demont-Breton attira d’autres artistes douaisiens et arrageois parmi lesquels on peut citer Georges Maroniez, Henri Duem, Marie Duhem-Sergeant, Fernand Stévenart, Félix Planquette ou encore Valentine Page.
 
"Visages de terre et de mer - regards de peintres à Wissant à la fin du 19ème siècle" à la Maison du Port à Etaples jusqu'au 20 janvier 2015 - Ouvert tous les jours (sauf le lundi et le jeudi) de 10h à 13h et de 14h à 18h - Entrée libre -Tel : 03 21 21 47 37