VIDEO. Comment une toile oubliée d'OIivier Debré reprend vie dans un collège

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/06/2016 à 10H57

Une peinture monumentale d'Olivier Debré, frère de Michel Debré et représentant majeur de l’abstraction lyrique, avait été découverte par hasard dans une réserve du collège d'Audruicq dans le Pas-de-Calais. Réalisée en dans le cadre du "1% culturel", elle a depuis subi les outrages du temps...et de certains élèves. Sa rénovation se déroule actuellement, dans l'enceinte même du collège.

D'une taille monumentale de 7.5 m x 1,70 m, la toile d'Olivier Debré a été commandée en 1968 par Albert Doublet, maire d'Audruick à l'époque , qui fut aussi le suppléant de Jean-Louis Debré, le neveu du peintre. Ce "Jardin d'ocre au printemps" a été installé dans l'entrée du collège avant d'être totalement oublié dans une réserve à l'issue de travaux dans les années 80. 

Un oubli réparé

C'est un nouveau proviseur, intrigué par cette toile immense, qui va initier des recherches avec l'aide de la DRAC pour l'identifier. Les oeuvres d'Olivier Debré, considéré comme un maître de l'abstraction lyrique, sont exposées dans la plupart des grands musées . La valeur de cette toile restaurée au collège est estimée entre 100 000 et 200 000 euros selon La Voix du Nord.

Olivier Debré au Collège © Capture d'écran France 3