Un Picasso découvert sous un Picasso à Washington

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/06/2014 à 19H15
Picasso : "Le Tub" ou "La Chambre bleue" (1921) avec en pentimento la représentation d'un homme barbu, premier état de la toile avant son recouvrement par un autre sujet.

Picasso : "Le Tub" ou "La Chambre bleue" (1921) avec en pentimento la représentation d'un homme barbu, premier état de la toile avant son recouvrement par un autre sujet.

© HANDOUT / THE PHILLIPS COLLECTION / AFP

Une sujet peint par Picasso représentant un homme barbu a été découvert caché sous la peinture de l'artiste "Le tub" ("The Blue room") que détient la Phillips Collection de Washington, au terme d'une enquête qui continue pour savoir qui est représenté sur ce pentimento, soit le premier état d'une toile repeinte avec un autre motif.

Reportage : D.Wolfromm / C.Airaud / F.Faure / P.Goldmann
Les experts soupçonnaient depuis les années 1950 qu'une autre peinture se cachait sous la toile de 1901 représentant une femme à sa toilette, une oeuvre de la période bleue du peintre espagnol, a indiqué mercredi Susan Frank, conservatrice adjointe du musée.
Une première confirmation d'une oeuvre cachée avait été donnée en 2008 après analyses aux infrarouges et c'est seulement ces derniers mois que par l'étude des pigments, "nous pouvons affirmer qu'il s'agit d'une peinture de Picasso", dit-elle.
L'homme représenté porte barbe et moustache, a l'air d'avoir la quarantaine et par son costume, d'être relativement aisé, selon Mme Frank. Des noms ont été avancés, le marchand d'art Ambroise Vollard, le critique Gustave Coquiot, mais pour le moment rien ne correspond vraiment, dit-elle.
Les "toiles étaient chères et Picasso était très pauvre à l'époque", a ajouté la conservatrice pour expliquer ce réemploi d'une même surface. "Le Tub" n'en est d'ailleurs pas le seul exemple chez Picasso, dit-elle.
Picasso : "Le Tub" ou "La Chambre bleue" (1921) avec en pentimento la représentation d'un homme barbu, premier état de la toile avant son recouvrement par un autre sujet.

Picasso : "Le Tub" ou "La Chambre bleue" (1921) avec en pentimento la représentation d'un homme barbu, premier état de la toile avant son recouvrement par un autre sujet.

© HANDOUT / THE PHILLIPS COLLECTION / AFP
Les "toiles étaient chères et Picasso était très pauvre à l'époque", a ajouté la conservatrice pour expliquer ce réemploi d'une même surface. "Le Tub" n'en est d'ailleurs pas le seul exemple chez Picasso, dit-elle.
Cette découverte va permettre à la communauté scientifique de "mieux comprendre comment Picasso est devenu cet artiste génial", a ajouté Mme Frank.
Le tableau fait actuellement partie d'une exposition itinérante en Corée du Sud mais sera la vedette d'un accrochage à Washington en 2017.