Trésor Gurlitt : "Femme assise" de Matisse appartenait bien à Paul Rosenberg

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/06/2014 à 10H10
"Femme assise" de Matisse sera le premier tableau du trésor de 1.406 oeuvres d'art, retrouvé dans l'appartement munichois de M. Gurlitt en 2012

"Femme assise" de Matisse sera le premier tableau du trésor de 1.406 oeuvres d'art, retrouvé dans l'appartement munichois de M. Gurlitt en 2012

© DR

Un groupe d'experts internationaux a confirmé que le tableau de Matisse, "Femme assise", appartenait bien au marchand d'art français juif Paul Rosenberg, spolié de ses biens par les nazis. L'oeuvre faisait partie d'un trésor artistique retrouvé chez le bavarois Cornelius Gurlitt, mort depuis.

Le panel d'experts chargé de faire l'inventaire des oeuvres retrouvées chez Cornelius Gurlitt, mort début mai, a ainsi tranché un litige entre deux parties se disputant la propriété du tableau : les héritiers de Paul Rosenberg d'un côté et une deuxième partie dont ni l'identité, ni la nationalité n'ont jamais été  révélées.

"Même s'il n'a pas pu être établi avec une parfaite certitude dans quelles circonstances Hildebrand Gurlitt (le père de Cornelius Gurlitt et marchand d'art au passé trouble sous le IIIe Reich, ndlr) est entré en possession de l'oeuvre, le panel d'experts est parvenu à la conclusion que le propriétaire légal Paul Rosenberg a été spolié de cette oeuvre par les nazis", a affirmé la juriste allemande Ingeborg Bergreen-Merkel, présidente du groupe d'experts.

Demande d'une "restitution rapide", de Chris Marinello

Ces experts ont notamment consulté des archives en Allemagne, en France et aux Etats-Unis. Mais, comme le précise Ingeborg Bergreen-Merkel, "toutes les questions n'ont pas pu trouver de réponse définitive, plus de 70 ans" après les faits. Le représentant des héritiers Rosenberg, Chris Marinello, a indiqué que cette décision ne constituait "pas une surprise" étant donné le nombre et la qualité des documents qu'ils avaient présentés au groupe d'experts. "Après une attente de 73 ans, nous attendons une restitution rapide" du tableau, a-t-il ajouté.

La décision finale de restituer le tableau aux descendants de Paul Rosenberg revient toutefois "exclusivement aux héritiers ou légataires de Cornelius Gurlitt" qui s'était engagé avant sa mort à restituer les oeuvres issues de spoliations nazies à leurs ayants droit, rappelle le communiqué. "Femme assise" devait être le premier tableau du trésor de 1.406 oeuvres d'art, trouvé dans l'appartement munichois de M. Gurlitt en 2012, à être restitué aux héritiers d'un propriétaire juif spolié de ses biens, en  l'occurrence le grand-père de la journaliste française Anne Sinclair. Mais une deuxième partie s'était manifestée pour réclamer la restitution du  tableau.