"Sur la route d'Italie" avec les peintres français du 18e au Musée d'Evreux

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/04/2014 à 15H18
Une des oeuvres exposées à Evreux  : "Vue des ruines du théâtre de Taormine", une huile sur toile signée Achille-Etna Michallon

Une des oeuvres exposées à Evreux  : "Vue des ruines du théâtre de Taormine", une huile sur toile signée Achille-Etna Michallon

© J.P. Godais, musée d'Art, Histoire et Archéologie Evreux

Les peintres de paysage sont à l’honneur jusqu’au 21 septembre au musée d'Art, Histoire et Archéologie d'Evreux. Intitulée "Sur la route d’Italie", une exposition regroupe une centaine d’œuvres d’artistes français du 18e et 19e siècle, fascinés par la nature et qui trouvèrent en Italie un terrain de choix pour pratiquer la peinture de plein air.

Hubert Robert, Granet, Constantin d’Aix, Bertin, Michallon, Corot, Coignet, Rousseau Harpignies... Ce sont plus d’une vingtaine d’artistes français de la fin du 18e siècle qui sont exposés à Evreux. Tous ont un point commun : Ils ont peints en plein air,  en France mais aussi en Italie où ils trouvèrent dans la campagne romaine des paysages, des ruines et des cascades propres à les inspirer.

Reportage : Emmanuelle Partouche, Jérôme Bègue, Juliette Bondil
Cette exposition fait figure d’événement car les œuvres présentées n’ont jamais été exposées. Elles appartiennent à un collectionneur, Michael Pächt, grand amateur de la peinture de paysage, qui les gardait dans sa demeure. Il a fallu la rencontre entre cet homme et l’historien d’art Gennaro Toscano, directeur scientifique de l’Institut national du patrimoine, pour qu’elles sortent enfin au grand jour.
Expo "Sur la route d'Italie" 2 © France 3 Culturebox (capture vidéo)
Autre particularité de cette exposition à Evreux (dont Toscano est le commissaire artistique) : elle a été entièrement conçue et réalisée par des élèves, actuels ou fraichement diplômés de l’Inp. Ce sont eux qui sont allés chez Michael Pächt (où ils trouvèrent des tableaux exposés partout, « du salon à la salle à manger, de l’escalier au grenier ») et qui ont procédé au travail de « récolement » (cela consiste à vérifier, à l'aide des inventaires ou des fichiers, de l'intégrité d’une collection). Le tout a duré huit mois, avec quelques travaux de restauration, toujours réalisés par des élèves de l’Inp, en collaboration avec les conservateurs du musée d’Art, Histoire et Archéologie d’Evreux et ceux du musée de Picardie à Amiens où l’exposition « Sur les routes d’Italie » sera accrochée au printemps 2015.

"Sur la route d'Italie. Peindre la nature d'Hubert Robert à Corot" au musée d'Art, Histoire et Archéologie d'Evreux
Jusqu'au 21 septembre - Entrée libre et gratuite - Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h -