Soutine, Cézanne et Derain, vedettes des enchères de printemps à New York

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/05/2013 à 14H38
Le tableau "Les pommes" de Paul Cézanne s'est arraché le 7 mai 2013 pour 41,6 millions de dollars lors de la vente aux enchères à New York (USA).

Le tableau "Les pommes" de Paul Cézanne s'est arraché le 7 mai 2013 pour 41,6 millions de dollars lors de la vente aux enchères à New York (USA).

© Jonathan Hordle / Rex F/REX/SIPA

Soutine, Cézanne, Derain et Modigliani devraient être la semaine prochaine les stars des enchères de printemps d'art impressionniste et moderne à New York, dans un marché très ouvert et dynamique, indiquent les maisons d'enchères. 70 oeuvres seront mises aux enchères le 7 mai, estimées à un total de 165 millions de dollars.

Chez Sotheby's, où tous les records avaient été battus l'an dernier avec une version du "Cri" de Munch adjugée 119,92 millions de dollars, "Les pommes" de Cézanne se disputent la vedette avec l'"Amazone" d'Amedeo Modigliani, des bronzes de Rodin, et "Sylvette", une sculpture peinte de Picasso. 
"Le Cri" d'Edvard Munch vendu aux enchères à 119 millions de dollars par Sotheby's

"Le Cri" d'Edvard Munch vendu aux enchères à 119 millions de dollars par Sotheby's

© CARL COURT / AFP
"Les pommes", peintes en 1889-1890, sont estimées à entre 25 et 35 millions de dollars. Elles "représentent une des natures mortes les plus parfaites de Cézanne", selon Charles Moffet, vice-président du département d'art impressionniste et moderne de Sotheby's. Elles ont "inspiré le cubisme de Picasso et Braque, et signalent la naissance de l'art moderne". "L'Amazone" de Modigliani, portrait de la baronne Marguerite de Hasse de Villers peint en 1909 quand l'artiste cherchait encore son style, est estimée entre 20 et 30 millions de dollars. Ces toiles faisaient partie de la collection d'un couple de philanthropes, Alex et Elisabeth Lewyt (née en France), dont 20 oeuvres sont mises aux enchères pour financer une Fondation en leur mémoire.
La sculpture de métal peint "Sylvette" de Pablo Picasso a  été adjugée 13,6 millions de dollars (est. 12/18 millions) lors de la cente Sotheby's qui s'est tenue à New York (USA), le 7 mai 2013. .

La sculpture de métal peint "Sylvette" de Pablo Picasso a  été adjugée 13,6 millions de dollars (est. 12/18 millions) lors de la cente Sotheby's qui s'est tenue à New York (USA), le 7 mai 2013. .

© EMMANUEL DUNAND / AFP
"Sylvette" de Picasso (est. 12/18 millions de dollars), sculpture de métal peint, devrait aussi retenir l'attention d'acheteurs qui en matière de sculptures sont "de plus en plus sophistiqués", selon Simon Shaw, responsable du département d'art impressionniste et moderne de Sotheby's. Elle représente Sylvette David, une jeune voisine de 19 ans qui avait pendant quelques mois fasciné Picasso à Vallauris (sud de la France) en 1954.

La maison d'enchères met également en vente mardi trois bronzes de Rodin, dont un "Penseur" de 1906 (est. 8/12 millions), initialement commandé par Ralph Pulitzer, le fils du journaliste et éditeur Joseph Pulitzer. Et parmi les autres lots, une toile du peintre Fernand Léger, "Trois femmes à la table rouge" (est. 5 à 7 millions) appartenant à Madonna. La chanteuse américaine veut financer l'éducation des filles dans certains pays, en Afghanistan et au Pakistan notamment, et le produit de la vente sera reversé à la Fondation "Ray of Light" (rayon de lumière).
Le tableau "Madame Matisse au kimono" d'André Derain 

Le tableau "Madame Matisse au kimono" d'André Derain 

© ANDREW COWIE / AFP
Chez Christie's le 8 mai, "Le petit pâtissier" de Chaïm Soutine (est. 16/22 millions de dollars) dispute la vedette au "portrait de Madame Matisse au kimono" (est. 15/20 millions) peint par André Derain durant l'été 1905. Avec "Le petit patissier" peint par Soutine autour de 1927 - la sixième des toiles consacrées par l'artiste à ce sujet en 10 ans - Christie's espère battre un nouveau record mondial aux enchères pour le peintre français né en Russie. Le portrait de Mme Matisse par Derain est "le plus important" jamais offert aux enchères pour le co-fondateur du fauvisme, a indiqué Brooke Lampley, chef du département d'art impressionniste et moderne de Christie's. Il a été peint lors de l'été qu'avait passé l'artiste avec Matisse à Collioure (France), et c'est là qu'il définit le style qui le rendra célèbre : couleurs vives, dessin simplifié et blocs de couleurs.

Une cinquantaine d'oeuvres seront mises aux enchères chez Christie's, dont 11 Picasso, "Les trois acrobates" de Chagall (est. 6/9 millions) et plusieurs Léger, Miro, Monet, Pissarro et Sisley.