"Salvador Dali ou l'ivresse des rêves" : des gravures très rares à Cannes

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/06/2016 à 17H08
Plus de 200 gravures de Dali rassemblées à la Malmaison de Cannes

Plus de 200 gravures de Dali rassemblées à la Malmaison de Cannes

© France 3 / Culturebox

"Salvador Dali ou l'Ivresse des rêves", c'est l'exposition événement du Centre d'art "La Malmaison" à Cannes. Elles rassemble 200 oeuvres d'une extrême rareté, provenant de la collection Jean Ferrero. Il s'agit essentiellement de gravures où transparaissent le sens du détail et le perfectionnisme du peintre. A voir jusqu'au 30 octobre 2016

Quatre ans après l'exposition Dali au Centre Pompidou qui avait rendu hommage au maître avec ses plus grandes oeuvres, l'exposition "Salvador Dali ou l'Ivresse des rêves" rassemble des oeuvres rare,s issues de la collection Jean Ferrero.

Elles sont extraites des plus beaux livres illustrés par Dali, entre 1960 et 1978, comme "Le Bestiaire de La Fontaine" édité en 1974. Il comprernait 12 gravures sur cuivre.

Reportage : L. Collet / E. Jacquet / J. Juvigny

La gravure chez Dali c'est très important car on est sur un terrain expérimental. S'il n'avait pas eu la gravure à une certaine période de sa vie, il aurait moins dessiné


Frédéric Ballester, le commissaire de l'exposition résume en une phrase l'attachement de Dali à la gravure. Un art dans lequel il faisait preuve d'une extrème précision. L'artiste était en quête perpétuelle de perfection.

La gravure était à ce titre un exercice très particulier pour le maître de Figueras, car il devait faire appel à un lithograveur pour les "imprimer". Frédéric Ballester raconte : "Dali va lui dire : je veux faire de la lithographie mais à une seule condition, c'est que ma lithographie se rapproche exactement du même type de technique que j'utilise pour faire mes aquarelles." Le résultat est spectaculaire : "dans les fondus quand on regarde les détails, précise le commissaire de l'exposition, on a du mal à voir si c'est une lithographie ou une aquarelle".
 
Expo Dali à la Malmaison de Cannes © France 3 / Culturebox

 

La collection de gravures est accompagnée d’œuvres sur papier, dessins et aquarelles, ainsi que d’huiles sur toile provenant de collections privées françaises.