Robert Combas expose sa muse Geneviève, à Angers

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/05/2014 à 12H06
Robert Combas et sa muse, Geneviève

Robert Combas et sa muse, Geneviève

© France3/Culturebox

C'est une première pour l'artiste mais aussi pour la ville. Robert Combas expose 40 de ses toiles au Grand Théâtre d'Angers. Toutes ont un point commun : Geneviève. Cette ancienne danseuse est depuis 1987 la muse du peintre et leur première rencontre fût angevine. C'est pour cette raison que Robert Combas a accepté d'exposer ses toiles dans le chef-lieu du Maine-et-Loire. Un clin d'oeil poétique.

Reportage : V. Calcagni / V. Raynal / E. Aubron / G. Rihet / F. Grunchec / G. Pogu / S. Goubil
Peintre et plasticien contemporain, Robert Combas est né à Lyon. Il est l'initiateur, avec Hervé Di Rosa, du mouvement de la Figuration libre, qui démarre en 1979 avec la revue Bato. Parallèlement, Combas et plusieurs amis forment un groupe de rock, Les Démodés, qui connaît un succès d'estime dans le sud de la France. L'expression « figuration libre » est trouvée, au cours de l'été de 1981, par l'artiste Ben qui invite Combas et Di Rosa à exposer dans sa galerie de Nice.
Ben parle de Robert Combas
Ce mouvement regroupe aujourd'hui cinq artistes : Rémi Blanchard, François Boisrond, Robert Combas, Hervé Di Rosa et Ludovic Marchand. Cette nouvelle génération de peintres est animée par un enthousiasme et une désinvolture qui contrastent avec la sévérité des années 1970. Ils se disent inspirés par la bande dessinée, la science-fiction, les dessins d'enfants et la culture des banlieues. Une peinture qui fait référence aux « arts populaires ».

"Geneviève de toutes les couleurs" - Exposition au Grand Théâtre d'Angers
Jusqu'au 25 juillet 2014