Quand Monet peignait la Creuse

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/12/2010 à 09H39
Quand Monet peignait la Creuse

Quand Monet peignait la Creuse

© Culturebox

L'exposition Monet se poursuit au Grand-Palais à Paris jusqu'au 24 janvier 2011. 170 toiles du maître sont proposées au public, permettant de mieux saisir l'ampleur de son oeuvre. Parmi ces tableaux, 3 sont dédiés à la Creuse, un département âpre et rempli de nature dans lequel Claude Monet passa trois mois.

Claude Monet découvre la Creuse par l'intermédiaire de Gustave Geffroy. Celui-ci est journaliste, critique d'art, écrivain et co-fondateur de l'Académie Goncourt. Il rend un jour visite au poète Maurice Rollinat. Celui-ci vit au coeur de la Creuse, à Fresselines. Il vient de publier une série de textes  baptisée "Les Névroses". Les poèmes, macabres et étranges, font sensation. Gustave Geffroy, à sa rencontre, décrit ainsi l'environnement de l'artiste : "Un paysage minéral, impénétrable et fantastique, une région du pôle éclairée par une aube sans grandissement, par un égal crépuscule de cendre grise". Il ajoute : "Il n'existe pas de plus triste, de plus obsédant paysage que ce détour de la Creuse". Cet article interpelle nombre d'artistes et d'écrivains, parmi lesquels Claude Monet. Il a rencontré Gustave Geffroy à Belle-Ile quelques mois plus tôt, il lui demande de l'introduire auprès de Rollinat pour pouvoir peindre cette nature. Son séjour doit durer quelques semaines, il reste finalement près de trois mois et peint 23 toiles.

- > A voir aussi sur Culturebox
->
Gauguin-faiseur-de-mythe-une-grande-rétrospective-à-la-Tate-Modern
-> l'église-de-Greville-un-condensé-de-l'art-de-Millet-au-musée-d'art-Thomas-Henry
-> Les-paysages-normands-berceau-de-l'impressionnisme