"Quai de l'Ecole, Paris, le soir" l'impressionniste Luce et la fée électricité

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/08/2010 à 09H50
"Quai de l'Ecole, Paris, le soir" l'impressionniste Luce et la fée électricité

"Quai de l'Ecole, Paris, le soir" l'impressionniste Luce et la fée électricité

© Culturebox

1889. Le néo-impressionniste Maximilien Luce est subjugué par la lumière électrique qui illumine depuis peu le quai de l'Ecole, à Paris. Il peint "Quai de l'Ecole, Paris, le soir". Une toile montrée à Giverny dans le cadre de Normandie Impressionniste.

Maximilien Luce, peintre néo-impressionniste attaché, au moins dans la première partie de son oeuvre, au pointillisme était un artiste engagé. Anarchiste, il peignit des tableaux dramatiques, notamment au moment de la Commune. On lui doit un très spectaculaire en même temps que très émouvant tableau intitulé "Victimes de la Commune". Il illustra aussi la bataille syndicale et mit son art au service de l'opposition à la guerre de 14-18. Il mourut en 1941 à près de 83 ans.

- > A voir aussi sur Culturebox :
- " Le nouveau génie de la peinture, Kieron Williamson, a 8 ans ! "
- " Rouen met en lumière les impressions des peintres contemporains "