A deux pas de la Costa Brava, la maison culte de Dali : visite surréaliste

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/08/2017 à 13H53, publié le 15/08/2017 à 12H00
La maison de Salvador Dali à Port Lligat

La maison de Salvador Dali à Port Lligat

© DAZAY/SIPA

A Portlligat, près de Cadaquès, à quelques kilomètres des plages bondées de la Costa Brava, on peut visiter la maison que Salvador Dali habita entre 1930 et 1982, date de la mort de Gala, son grand amour. Agrégats de plusieurs maisonnettes de pêcheurs reliées par un dédale de couloirs, la maison est restée dans l'état et l'ombre du grand artiste surréaliste plane toujours sur le site.

Si l'on accepte de ne pas se laisser détourner de son oeuvre par son délire paranoïaque et ses excentricités (ou si l'on accepte d'entrée que son personnage faisait partie de sa démarche créatrice), on est obligé de reconnaître la place primordiale que Salvador Dali occupe dans l'art du XXe siècle. Le surréaliste a marqué son temps de son empreinte bien davantage que nombre d'autres artistes moins exubérants et préférés par les élites. Salvador Dali était connu de tous et y compris du grand public qui, s'il riait des facéties du sublime moustachu, connaissait et aimait ses toiles. Au moins les plus célèbres d'entre elles. C'est sans doute ce qui explique la fréquentation de la maison du maître catalan, à Portlligat, à quelques kilomètres de Cadaquès sur la très populaire Costa Brava.

Salvador Dali en 1968 devant sa maison à Portlligat

Salvador Dali en 1968 devant sa maison à Portlligat

© Horst Ossinger/picture-alliance / dpa/MaxPPP
C'est une maison blanche accrochée à la colline, où plutôt un ensemble de maisons de pêcheurs, que Salvador Dali avait réunies pour en faire un logis confortable. Il l'a partagé avec l'amour de sa vie, Gala, jusqu'au décès de cette dernière en 1982. Dali devait lui survivre sept ans, sans jamais remettre les pieds dans cette demeure dont il avait acquis la première maisonnette en 1930. Un regard avisé peut reconnaître dans la bâtisse mais surtout dans ses environs des éléments des tableaux de Dali. Les plages par exemple.

Reportage : A-C Roth, P. Conte, C. Brunet, M. le Rue
Mais, même sans connaître par coeur l'oeuvre de Salvador Dali, la visite de sa maison est un régal. Les délires du maître et son goût pour la provocation font de sa maison un lieu hors du commun, d'une originalité qui intrigue autant qu'elle surprend. Un signe : les enfants l'adorent, ce qui prouve une nouvelle fois que l'art est avant tout un affaire d'émotion.