Prenez la "Route d’Italie" avec les peintres paysagistes au Musée de Picardie

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/03/2015 à 16H32
Le Colisée vu des jardins Farnèse, 1826, 30,5 × 48 cm, Musée du Louvre, Paris. Camille Corot (1796-1875)

Le Colisée vu des jardins Farnèse, 1826, 30,5 × 48 cm, Musée du Louvre, Paris. Camille Corot (1796-1875)

© Gianni Dagli Orti / The Art Archive / The Picture Desk

Après Evreux l’an dernier, l’exposition "Sur la route d’Italie" fait escale au Musée de Picardie d’Amiens. Une centaine d’œuvres de peintres français de la fin du XVIIIe siècle et de la première moitié du XIXe, issues de la collection de Michael Pächt. Des peintres amoureux de la nature qui firent tous le "voyage" en Italie à la recherche de nouveaux paysages

Reportage : S.Crimon, J.Croci


Hubert Robert, Théodore Rousseau, Michallon, Bertin, Granet et bien sur Corot. En tout plus d’une vingtaine d’artistes français de la fin du XVIIIee et de la première moitié du XIXe sont exposés au Musée de Picardie. Des peintres de plein air qui tous ont fait le "voyage" en Italie, pèlerinage à l’époque, incontournable. 

Le Forum à Pompéi - Achille Etan Michallon (1796-1822)

Le Forum à Pompéi - Achille Etan Michallon (1796-1822)

© wikimedia commons


Les œuvres exposées, peintures, dessins, estampes, appartiennent à Michael Pächt, collectionneur amateur, passionné de paysages et grand admirateur de Camille Corot, qui en une vingtaine d’années a acquis de nombreuses œuvres de cette période.  
 
Une collection qui retrace la grande épopée de la peinture de plein air à travers les œuvres de ceux qui allèrent trouver d’autres lumières, d’autres ciels et d’autres paysages jusqu’en Italie, avant de trouver une terre d’élection à Fontainebleau pour certains, en Provence, en Normandie, ou encore en Picardie pour d’autres.

Sur la route d'Italie affiche © DR


"Sur la route d'Italie. Peindre la nature d'Hubert Robert à Corot" 
Jusqu'au 31 mai au Musée de Picardie, 48 rue de la République, 80000 Amiens
 Renseignements sur le site du musée