Pari réussi pour le nouveau musée de Pont-Aven qui double sa fréquentation

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/09/2016 à 12H18
En à peine 6 mois, le nouveau musée a atteint son objectif annuel, avec déjà 100 000 visiteurs venus découvrir, ou redécouvrir, cette collection unique au monde consacrée à l'Ecole de Pont-Aven

En à peine 6 mois, le nouveau musée a atteint son objectif annuel, avec déjà 100 000 visiteurs venus découvrir, ou redécouvrir, cette collection unique au monde consacrée à l'Ecole de Pont-Aven

© Culturebox / Capture d'écran

Inauguré en mars dernier après trois ans de travaux, le musée de Pont-Aven s’était fixé comme objectif d’accueillir 100 000 visiteurs la première année, soit deux fois plus que la fréquentation de l’ancien musée. Un objectif atteint en à peine six mois d’ouverture.

La semaine prochaine, le nouveau musée dédié à l’Ecole de Pont-Aven devrait fêter son 100 000e visiteur. 100 000, c’était la fréquentation annuelle espérée par les responsables du musée, mais ils ne s’attendaient pas à ce que ce chiffre soit atteint six mois à peine après l’inauguration. Un succès à la hauteur de l’attente suscitée par ce nouvel écrin, pour une collection unique au monde.

Reportage : France 3 Bretagne / C. Louet / V.  Morzadec / AM. Rouanès / O. Mélinand

Susciter la curiosité

L’objectif pour le musée est désormais de maintenir le cap en attirant sur les rives de l’Aven des visiteurs venus d’ailleurs. En effet, depuis la réouverture fin mars, les visiteurs sont plutôt français et viennent même en majorité de Bretagne. L’objectif est de séduire maintenant les touristes étrangers qui ne représentent pour l’instant que 12% des visiteurs dont beaucoup d’Allemands.

Alors pour séduire de nouveaux publics, le musée veut susciter la curiosité et créer l’évènement. C’est ainsi qu’il s’est fait prêter pour une durée de six mois "Les lavandières à Pont-Aven", le premier tableau peint ici par Gauguin en 1886 et propriété du Musée d'Orsay. Orsay qui a également confié, jusqu’en 2019, le "Village breton sous la neige" réalisé par le peintre lors de son dernier voyage en Bretagne et retrouvé après sa mort, dans sa case d’Atuona en Polynésie.

Et l’évènement ces prochains jours, c’est l’arrivée imminente dans les collections d’une nouvelle gravure signée Gauguin, qui viendra enrichir la série des Volpini.
 
Musée Pont-Aven fréquentation © Culturebox / Capture d'écran