Marjane Satrapi expose ses peintures à Paris

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/01/2013 à 09H14
Marjane Satrapi à Rome en novembre 2012

Marjane Satrapi à Rome en novembre 2012

© TIZIANA FABI / AFP

La réalisatrice et dessinatrice de bande dessinée d'origine iranienne Marjane Satrapi expose pour la première fois, depuis mercredi 29 janvier, ses peintures dans une galerie parisienne, des portraits colorés de femmes qui font écho aux personnages de ses romans graphiques.

Jusqu'au 23 mars, à la galerie Jérôme de Noirmont (VIIIe arrondissement), l'auteure du film "Persepolis" présente 21 toiles acryliques réalisées entre 2009 et aujourd'hui, toutes des portraits de femmes dont les traits sont inspirés de personnalités connues dans son enfance à Téhéran.
MARJANE SATRAPI, Sans Titre, 2012. Acrylique sur papier marouflé sur toile, 63,5 x 48,5 cm - 25 x 19 1/8 in.

MARJANE SATRAPI, Sans Titre, 2012. Acrylique sur papier marouflé sur toile, 63,5 x 48,5 cm - 25 x 19 1/8 in.

© Marjane Satrapi. Courtesy Galerie Jérôme de Noirmont
Si elle avait déjà exposé ses dessins, Marjane Satrapi n'avait jusque-là jamais osé montrer ses peintures. "Elle ne se sentait pas assez mature pour les dévoiler au public", explique Emmanuelle de Noirmont, galeriste et amie de l'artiste, citée par l'AFP.

Les toiles de l'artiste rappellent les constructions géométriques en aplats bleus, rouges et jaunes de Mondrian, les scènes d'intérieur de Balthus et les portraits féminins à la couleur vive de Matisse. Des peintres qu'elle affectionne particulièrement.
MARJANE SATRAPI, Sans Titre, 2012. Acrylique sur papier marouflé sur toile, 63,5 x 48,5 cm - 25 x 19 1/8 in. 

MARJANE SATRAPI, Sans Titre, 2012. Acrylique sur papier marouflé sur toile, 63,5 x 48,5 cm - 25 x 19 1/8 in. 

© Marjane Satrapi. Courtesy Galerie Jérôme de Noirmont

Cette série de peintures s'inscrit dans la continuité de ses bandes dessinées, comme "Broderies" (2003) ou "Poulet aux prunes" (2004) et dans lesquelles on retrouve cette expression picturale simplifiée, néanmoins très expressive.
Marjane Satrapi dans "La Bande des Jotas"

Marjane Satrapi dans "La Bande des Jotas"

© Urban Distribution

En plus de cette exposition qui lui est dédiée, Marjane Satrapi est également au cour de l'actualité cinématographique avec la sortie, le 6 février, de son nouveau long-métrage, "La Bande des Jotas", où elle fait ses premiers pas en tant qu'actrice.

Elle figure aussi parmi les 16 auteurs français et étrangers sélectionnés pour le Grand Prix du festival international d'Angoulême, décerné dimanche 3 février.