Les yeux de La Joconde : un nouveau mystère élucidé

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/09/2015 à 14H16
Les yeux de la La Joconde scrutés au microscope 

Les yeux de la La Joconde scrutés au microscope 

© France 2 / Culturebox

Un sourire imperceptible, un regard légèrement de biais, un visage à l'ovale parfait, depuis le XVIe siècle La Joconde demeure une énigme pour les historiens d'art. Ce portrait de Léonard De Vinci débuté en 1503 suscite aujourd'hui encore les expertises des chercheurs. La dernière découverte en date est dans les yeux de Mona Lisa...

Des scientifiques ont fait il y a peu de nouvelles découvertes concernant les yeux de la Joconde de Léonard de Vinci. Ironique, triste, le regard qui suit son spectateur quelque soit l'angle, ce visage interpelle car dans les yeux de Mona Lisa, il y a une illusion d'optique. 
Reportage : N. Lemargignier / B. Girodon / K. Annette

Un sourire emblématique

Pour approfondir ces mystères, une université anglaise s'est servie d'un autre portrait attribué au génie. En observant la bouche, les yeux, en masquant son regard, puis ses lèvres, les chercheurs ont fait une découverte. En regardant la Joconde droit dans les yeux, le reste du visage est un peu flou, ses petites fossettes se confondent avec ses lèvres : elle sourit alors encore plus qu'au naturel. "Si vous regardez sa bouche de loin ou du coin de l'oeil, elle a l'air de sourire mais si vous regardez plus précisément ses lèvres, elle ne sourit plus" décrypte  Allesandro Soranzo, chercheur à la Sheffidel Hallam Univeristy
Joconde Bouche © France 2 / Culturebox

Un regard énigmatique étudié à la loupe

Mais qui regarde-t-elle ? Personne. Et pour le démontrer, il faut aller au pôle universitaire Léonard de Vinci. Là, on a fait de Mona Lisa un personnage virtuel. Elle est reliée à des capteurs et réagit au public qui l'observe. Pour en arriver là, il a fallu plonger dans ses yeux. "Ce qui est très intéressant dans le tableau de la Joconde c'est qu'elle fait des choses différentes de ce qu'elle à l'air de faire. On croit qu'elle regarde le spectateur. [...] En fait, elle regarde un tout petit peu après", note Florent Aziosmanoff, créateur de "Living Joconde". Plus de cinq siècles après que Léonard de Vinci a peint son portrait, Mona Lisa n'a pas fini de jeter un oeil amusé sur ceux qui veulent révéler ses secrets.
Joconde recherche © France 2 / Culturebox

Des recherches perpétuelles

Aujourd'hui encore les recherches autour du modèle de Mona Lisa se poursuivent. Depuis 2011, une équipe de chercheurs italiens fouillent les entrailles d'un ancien couvent florentin à la recherche du crâne de Lisa Ghe adini, considérée comme le modèle de la Joconde, pour reconstituer son visage Le portrait fut probablement commencé à Florence vers 1503. Il s'agirait du portrait de Lisa Gherardini, épouse de Francesco del Giocondo, marchand d'étoffes florentin, dont le nom féminisé lui valut le "surnom" de Gioconda, francisé en "Joconde". Le tableau original ne fut sans doute pas livré à son commanditaire car il semble que Léonard ait continué à y travailler longtemps jusqu’à l’emporter avec lui en France. 

Une star au Louvre grâce à François Ier

Avec 20 000 visiteurs qui admirent le tableau du maître italien chaque jour, Mona Lisa c'est la star du Louvre. Un portrait que la France détient depuis 1517 lorsque François Ier invite Léonard de Vinci à la cour. Le génie meurt deux ans plus tard au Clos Lucé, à Amboise. Le tableau est vraisemblablement acheté par le roi lui-même, grand admirateur du "sourire quasi divin" de la dame. Il devient rapidement par la suite une œuvre emblématique des collections françaises.

La Joconde exposée au Louvre

La Joconde exposée au Louvre

© JEAN-PIERRE MULLER / AFP FILES / AFP
Le Louvre est ouvert tous les jours sauf le mardi de 09h à 18h et en nocturne jusque 21h45 mercredi et vendredi