Les trésors secrets de l'Ecole des Beaux-Arts de Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 28/11/2016 à 17H13
L'une des 145 oeuvres exposées à la fondation Custodia

L'une des 145 oeuvres exposées à la fondation Custodia

© France 3 / Culturebox

Jusqu'au 8 janvier 2017, l'Ecole des Beaux-Arts de Paris expose à la fondation Custodia cent quarante-cinq dessins habituellement conservés dans ses réserves. Leur support est si fragile qu'il ne supporte pas d'être exposé trop longtemps à la lumière. Léonard de Vinci, Fragonard ou David figurent dans cette exposition intitulée "De l'alcôve aux barricades, de Fragonard à David".

Ils ne resteront exposés que trois petits mois, jusqu'au 8 janvier 2017. Les cent quarante-cinq dessins que l'Ecole des Beaux-Arts de Paris présente au public à la fondation Custodia ont un ennemi : la lumière. Petit à petit elle détruit leur support. C'est pourquoi ils restent la plupart du temps conservés dans l'obscurité complète, à une température et une hygrométrie stabilisées.

Il faut dire que chacun d'eux est un trésor de l'art mondial. Signés Léonard de Vinci, David, Fragonard ou encore portant le paraphe des grands architectes du XVIIIe, leur valeur est incalculable. A l'issue de cette présentation exceptionnelle, ils regagneront le secret des réserves de la prestigieuse école. Pour en ressortir peut-être un jour, pour une durée elle encore limitée. Les amateurs d'art doivent profiter de cette exposition.

Reportage : J. Mirande / A. Natalizi / G. Fontenit

Projets d'architectes

Parmi les pièces les plus impressionnantes figurent des projets d'architectes du XVIIIe siècle. Ces dessins minutieux illustrent l'imagination de ces artistes. Les bâtiments ainsi mis en projet pourraient figurer aujourdhui dans les films d'anticipation. Les dessins sont aussi monumentaux que les projets qu'ils illustrent. 

L'un des projets architecturaux

L'un des projets architecturaux

© France 3 / Culturebox

L'exposition fait l'objet de la publication d'un catalogue dont la couverture est reproduite ici.

La couverture du catalogue de l'exposition

La couverture du catalogue de l'exposition

© Ecole des Beaux-Arts