"Les Beaux-Arts culinaires" : les grands chefs normands s'inspirent de tableaux pour créer une recette

Par @Culturebox
Mis à jour le 22/09/2017 à 20H21, publié le 21/09/2017 à 16H53
Les Beaux Arts Culinaires invitent des chefs cuisiniers normands à décliner une recette selon une oeuvre d'art 

Les Beaux Arts Culinaires invitent des chefs cuisiniers normands à décliner une recette selon une oeuvre d'art 

© Beaux Arts Culinaires

Sept musées de Normandie ont invité les plus grands chefs de la région pour la troisième édition "Les Beaux-Arts Culinaires". Leur mission : associer l'art pictural à la gastronomie régionale. Ces bons petits plats inspirés par les plus grandes œuvres sont à déguster jusqu'au 24 septembre 2017.

Attirer un public gourmand dans les musées en éveillant leurs papilles, c'est le principe des Beaux-Arts Culinaires depuis trois ans. Le principe est simple : un chef cuisine un plat en s'inspirant d'une œuvre. Durant une semaine, ils sont 50 chefs triés sur le volet à s'affairer aux fourneaux, dans les allées de sept musées de la région.

Benoit Doraphé, chef de "La Passerelle" à Bricqueville-sur-mer, s'est installé au musée de Saint-Lô. Pour les visiteurs gourmets, il a imaginé une recette qui évoque le débarquement de 1944. 
 
Reportage : C. Berra / J. Hamard / C. Gil Silveira
La recette de Benoît Doraphé s’intitule "Raie au jambon fumé de la Manche", un mélange entre la mer et l'amertume de la guerre. "Je voulais utiliser le céleri car son goût amer me fait penser à l’amertume de la guerre, et le jambon fumé aux fumées des canons et fusils. Un produit de la mer qui évoque le débarquement sur nos côtes", explique le chef. 
Recette de Doraphé © France 3 / Culturebox
Pour participer aux Beaux-Arts Culinaires, les chefs normands sont conviés au préalable dans l'un des musées partenaires afin de choisir une des œuvres exposées, dont ils s'inspireront pour créer leur recette normande. Puis, en septembre, on les retrouve derrière une cuisine mobile installée au pied du tableau. Ils expliquent alors aux visiteurs les raisons de leur choix, avant de faire la démonstration de la recette imaginée.
Chef normands musée.jpg

© Beaux Arts Culinaires

Chaque recette est éditée sur une carte postale représentant le tableau qui l'a inspirée. Un petit morceau de l'œuvre à emporter avec soi en quelque sorte.