Les grandes lignes de Mondrian au Centre Pompidou

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/12/2010 à 09H44
Les grandes lignes de Mondrian au Centre Pompidou

Les grandes lignes de Mondrian au Centre Pompidou

© Culturebox

Le Centre Pompidou retrace le parcours de Piet Mondrianà travers une exposition, "Mondrian/De Stijl" du 1er décembre 2010 au 21 mars 2011.En 40 ans, jamais aucune rétrospective n'avait retracé l'oeuvre du visionnaire hollandais , l'un des pères de l'art abstrait et de la peinture géométrique. C'est désormais chose faite :

"De Stijl", le style en Néerlandais, est le titre d'une revue et d'un mouvement fondé en 1917 à Paris autour de Piet Mondrian. Le peintre né en 1872 aux Pays-Bas commence sa carrière de manière très académique. Artiste réaliste il a une prédilection pour les natures mortes et les paysages de campagne. Une campagne flamande, toute de bleus et de gris.
Sa "métamorphose" s'opère d'abord à travers les couleurs. De grands aplats aux tons vifs succèdent aux fondus de ses jeunes années. Passionné par l'oeuvre des cubistes dont il s'inspire un temps, il se rend à Paris pour les rencontrer.
Mais dans sa quête d'un "langage pictural universel", il s'affranchit bientôt des codes cubistes pour atteindre l'essence de son art...Décomposition puis disparition du sujet au profit de grandes lignes verticales et horizontales, de couleurs primaires qui côtoient dans une ouverture vers l'infini, le noir et le blanc.
La peinture géométrique est née. Dans les années 30, elle inspirera des artistes comme Calder qui séjourne dans l'atelier parisien de Mondrian et, plus tard, l'architecte Le Corbusier.


- > A voir aussi sur Culturebox :
->> à-Paris-photo-les-valeurs-sûres-ont-la-cote
->> le-centre-Pompidou-rend-hommage-à-Arman