Diaporama 11 photos
Par Valérie Oddos @Culturebox

Les couleurs des expressionnistes allemands à la Pinacothèque de Paris

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/01/2012 à 15H59
  • Marianne von Werefkin, Der Blaue Reiter
    01 /11
    Marianne von Werefkin, Der Blaue Reiter
    Le Chiffonnier, c 1917
    © Fondazion Marianne Werefkin, Ascona
  • Ernst Ludwig Kirchner, Die Brücke
    02 /11
    Ernst Ludwig Kirchner, Die Brücke
    Groupe d'artistes (Conversation d'artistes), c.1913
    © Osthaus Museum, Hagen
  • August Macke, Der Blaue Reiter
    03 /11
    August Macke, Der Blaue Reiter
    Couple sur un chemin dans la forêt, 1913
    © Wilhelm Lehmbruck Museum, Duisburg
  • Franz Marc, Der Blaue Reiter
    04 /11
    Franz Marc, Der Blaue Reiter
    Petite composition III, c. 1913-1914
    © Osthaus Museum, Hagen - Photo : Archives Nakov, Paris
  • Karl Schmidt-Rottluff, Die Brücke
    05 /11
    Karl Schmidt-Rottluff, Die Brücke
    Bateaux à flot (Bateaux dans le port), c.1913
    © Osthaus Museum, Hagen © Adagp, Paris, 2011
  • Gabriele Münter, Der Blaue Reiter
    06 /11
    Gabriele Münter, Der Blaue Reiter
    Paysage au mur blanc, c.1910
    © Osthaus Museum, Hagen © Adagp, Paris, 2011
  • Erich Heckel, Die Brücke
    07 /11
    Erich Heckel, Die Brücke
    Baigneuses dans la baie (L'Eté à la mer Beltique), c.1912
    © Kunstmuseen, Krefeld © Adagp, Paris 2011 © photo : Achim Kukulies, Düsseldorf
  • Vassily Kandinsky, Der Blaue Reiter
    08 /11
    Vassily Kandinsky, Der Blaue Reiter
    Tableau avec croix, c.1911
    © Georgian National Museum, Tbilisi Archives Nakov, Paris © Adagp, Paris 2011
  • Ernst Ludwig Kirchner, Die Brücke
    09 /11
    Ernst Ludwig Kirchner, Die Brücke
    Jeunes filles à Fehmarn (Deux jeunes filles nues), c.1913-1920
    © Wilhelm Lehmbruck Museum, Duisburg (c) Photo Britta Lauer
  • Alexej von Jawlensky, Der Blaue Reiter
    10 /11
    Alexej von Jawlensky, Der Blaue Reiter
    Portrait de Marianne von Werefkin, c.1906
    © Kunstsammlung des Museums, Wiesbaden © Adagp, Paris 2011
  • Karl Schmidt-Rottluff, Die Brücke
    11 /11
    Karl Schmidt-Rottluff, Die Brücke
    Début du printemps, c. 1911
    © Museum Ostwall im Dortmunder U, Dortmund © photo : Jürgen Spiler © Adagp, Paris 2011

Au début du XXe siècle, deux mouvements artistiques allemands se sont élevés contre les conventions sociales et artistiques. Ils étaient très différents et implantés régionalement. A Dresde, les artistes de Die Brücke privilégiaient la sensibilité et l’émotion, s’exprimant toujours de façon instinctive et restant figuratifs.

A Munich et Berlin, ceux de Der Blaue Reiter, plus intellectuels, théorisaient leur production artistique et ont débouché sur l'abstraction. La Pinacothèque de Paris rend compte de ce qui unit et différencie ces deux courants qui ont constitué l'expressionnisme allemand (jusqu'au 11 mars 2012)