Les calligraphies de l'exil de Zende, peintre iranien

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/09/2013 à 16H34
Un tableau de Zende

Un tableau de Zende

© France3/culturebox

Journaliste sous le Shah d'Iran, Zende a quitté son pays en 1978 avant la révolution islamique. C'est en France qu'il est venu s'installer avec sa famille. Il transmet dans ses tableaux calligraphiés la culture persane qui lui est si chère. Zende expose à Castelnau-le-Lez jusqu'au 4 octobre.

Zende, de son vrai nom Mahmaud Zendehroudi, est né il y a 70 ans à Karadi en Iran dans une famille dominée par l'influence artistique de sa mère.
Autodidacte, il a à peine 20 ans quand  il participe à la Biennale de Téhéran.

Journaliste de radio et télévision pendant 10 ans sous le règne du Shah, il quitte son pays avant l'avènement de la république islamique.
Installé dans le Sud-Ouest, il crée  son propre papier adapté à son travail en relief. Un papier qui porte désormais sa griffe.

34 ans après avoir quitté son pays Zende n'en suit pas moins à distance les évolutions.
Dans ses tableaux, les messages ne sont jamais très loin.

Reportage: Guy Spica, François Jobard, Sauveur Vanni, Béatrice Barthe, Christian Calmels


Zende expose à la MJC André malraux de Castelnau-le-Nez jusqu'au 4 octobre