"Les années expressives" de Jean Martin au Musée des Beaux-Arts de Lyon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/03/2012 à 16H14
"Les aveugles" (1937) de Jean Martin

"Les aveugles" (1937) de Jean Martin

© Musée des Beaux-Arts de Lyon - Droits réservés

Du 3 mars au 4 juin, le musée des Beaux-Arts de Lyon donne un coup de projecteur sur l'oeuvre de Jean Martin, peintre "engagé" de l'entre deux guerres.

 

 

Il porte un nom des plus communs, et pourtant la peinture de Jean Martin est loin d'être banale. Ce peintre autodidacte, fils d'ouvrier est né à Lyon en 1911. Employé de bureau, il peint dès qu'il le peut. Sa principale source d'inspiration : le monde qui l'entoure. Et en cette période d'entre deux guerres, c'est un monde sombre et angoissé qui influence son oeuvre. Des personnages au regard triste, inquiet, aux traits allongés, un peu à la façon d'un Modigliani, apportent un témoignage précieux sur une époque troublée par les échos d'une guerre passée et les prémisces d'un conflit à venir. En 2009, la veuve de Jean Martin fait don de plusieurs dessins et toiles au Musée des Beaux-Arts de Lyon. Parmi ces oeuvres, "Les aveugles"(1937) reste la plus représentative de cet "art figuratif engagé" dont se réclamait le peintre.