"Le souffle du pinceau", tout l'art de la calligraphie à Nantes

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/01/2014 à 17H08
"Le souffle du pinceau", l'art de la nuance et du geste

"Le souffle du pinceau", l'art de la nuance et du geste

© France 3 Culturebox

Considérés comme des arts majeurs en Chine, la calligraphie et la peinture traditionnelle sont à l’honneur à l’Espace Cosmopolis à Nantes avec une exposition intitulée « Le souffle du pinceau ». Jusqu’au 31 janvier, elle réunit six artistes, Chinois ou Occidentaux, qui célèbrent à leur façon cet art du geste tout en nuance qu’est la calligraphie.

Reportage : Christelle Pineau, Daniel Le Floch, Philippe Coat 
En Occident, on juge souvent une œuvre en fonction de sa beauté. Un critère discutable et somme toute difficile à cerner (qu’est-ce en effet que le beau ?). En Chine, calligraphie et peintures sont jugées sur leur «souffle », c'est-à-dire sur le dynamisme du trait, son mouvement et sur les nuances que l’artiste via le pinceau et l’encre, a su lui donner ou pas. Le souffle, c'est aussi celui du calligraphe, qu'il doit apprendre à maîtriser pour que son geste traduise un état de sérénité profond.
Expo le souffle du pinceau © France 3 Culturebox (capture vidéo)
L’exposition proposée à Nantes permet de découvrir six souffles différents, six approches d’une même tradition. Quatre Chinois figurent parmi les artistes exposés : deux femmes, Zuang Wenjue et Zheng Ya Lin, sont venues s’installer en France où elles transmettent leur art ; Song Wenjing, calligraphe et graveur de sceaux renommé, et enfin He Yifu. Ce dernier a vécu en Bretagne jusqu’à son décès en 2008. Il est l’auteur d’un livre, « Le Voyage d’un peintre chinois en Bretagne » (éd. Ouest-France). L’exposition présente donc ses calligraphies mais également des paysages de Bretagne et des Alpes.
He Yifu peinture © He Yifu
Aux côtés de ces artistes chinois, on trouve des Occidentaux nourris de culture chinoise : Rofu, fondatrice de l’atelier nantais L’Esprit du Trait, et la plasticienne Nicole Senlis qui a créé pour l’occasion une œuvre longue de dix mètres.

Autour de cette exposition conçue par l’association Atlantique Nantes Chine en partenariat avec l’Institut Confucius des Pays de la Loire d’Angers, des conférences projection et ateliers sont organisés. Le programme, c’est ICI.
Affiche "Le souffle du pinceau" © DR