Le plaidoyer amoureux du peintre Marti Folio pour le pont Colbert à Dieppe

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/01/2014 à 14H44
Marti Folio a peint une dizaine de toiles aurtour du Pont Colbert

Marti Folio a peint une dizaine de toiles aurtour du Pont Colbert

© France 3 Culturebox

Mis en service en 1889, le Pont Colbert à Dieppe fait partie du patrimoine historique de la ville. Jugé trop vétuste par la municipalité, il doit être remplacé au grand dam des habitants. Parmi eux, le plasticien Marti Folio qui a réalisé une dizaine de toiles consacrées à cet ouvrage d’art. Une vraie déclaration d’amour à découvrir du 15 janvier au 20 février à la Médiathèque de Dieppe.

Reportage : Grégory Archiapati, Judikaelle Rousseau, Carole Lebret
Dieppe possède deux ponts, un levant et un tournant, Le Pont Colbert. Conçu par l’ingénieur Paul Alexandre et mis en service en 1889, il s’agit du dernier pont tournant hydraulique d’Europe encore en fonction. Il est unique à bien des égards : c’est le plus long de ce type avec un tablier de 70 mètres de long ; son mécanisme hydraulique, original et rare, est protégé du gel par du fumier durant l’hiver ! Il ne sera inauguré qu'en 1925 et finalement baptisé Pont Colbert, en hommage semble t-il à Jean-Baptiste Colbert qui vint à Dieppe en 1672 suite à l'encombrement du port par les galets. C'est aussi Colbert qui encouragea l'agrandissement du port.

Le Pont Colbert permet l’accès au port de commerce de Dieppe. C’est aussi un axe de circulation majeur de la ville emprunté chaque jour par 12 000 véhicules. Jugé aujourd’hui trop vétuste, son remplacement est programmé par la mairie. Mais ce diagnostic est contesté par de nombreux habitants qui ont créé un comité de défense du Pont. Le maire lui, s’est dit « ouvert à toute proposition susceptible d’offrir une seconde vie à la structure métallique ». Le chantier de remplacement est prévu après 2014 et sera précédé une enquête d’utilité publique.
Le Pont Colbert photographié dans les années 80

Le Pont Colbert photographié dans les années 80

© Bertrand Legros
Quant à Marti Folio (de son vrai nom Martial Folio), il a toujours connu le Pont Colbert. Né en 1972 à Dieppe, il a suivi une formation d’ébéniste et de peintre déco avant de se consacrer pendant dix ans à la restauration de monuments historiques. Devenu plasticien, il aime travailler la matière et la lumière en utilisant touts les médiums possibles : peinture, dessin, sculpture, installation, photo et vidéo.

"Le Pont Colbert" par Marti Folio à la Médiathèque de Dieppe du 15 janvier au 20 février - Visible le mardi, vendredi, samedi et dimanche de 14h à 18h ; le mercredi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h30 et le jeudi de 10h30 à 18h30 – Entrée libre