Le Picasso retrouvé en décembre va être remis à la France

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/08/2015 à 10H38
La Coiffeuse de Picasso, 1911, huile sur toile, 33 x 46 cm, Legs de Georges Salles, 1967, Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne-Cci

La Coiffeuse de Picasso, 1911, huile sur toile, 33 x 46 cm, Legs de Georges Salles, 1967, Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne-Cci

© Centre George Pompidou

"La Coiffeuse", une toile cubiste peinte par Picasso en 1911 et estimée à 15 millions de dollars, va être remise jeudi aux autorités françaises, après avoir été volée il y a 17 ans et retrouvée en décembre dans un simple colis postal.

Les services américains des douanes et de l'immigration (ICE) ont annoncé que le tableau, qui est propriété du gouvernement français, sera restitué à l'ambassade de France à Washington.

L'ICE avait mis la main sur l'œuvre aux nuances de brun et de gris en interceptant un colis postal envoyé de Belgique le 17 décembre, et sur lequel était écrit "Art Craft/30 E/Joyeux Noël".

Sous l'emballage laissant penser qu'il s'agissait d'un cadeau de Noël sans grande valeur, se cachait la toile de 33 cm sur 46 cm, qui a alors été confiée à la division des douanes enquêtant sur le trafic international d'oeuvres d'art.

Un vol commis en 1998, découvert en 2001

Les douanes américaines, qui ont par la suite conservé le tableau "dans un espace climatisé", ont rappelé que l'oeuvre avait été volée en 1998. Sa disparition n'avait toutefois été découverte qu'en 2001 à l'occasion d'une demande de prêt au Centre Pompidou. Le personnel du musée d'art moderne parisien avait alors constaté que "La Coiffeuse" n'était plus dans la pièce où elle avait été stockée.

La toile a été vue publiquement pour la dernière fois à Munich, lorsqu'elle avait été exposée, dans le cadre d'un prêt, à la Kunsthalle der Hypo-Kulturstiftung.
La toile, qui est propriété du gouvernement français, devra ensuite être rapatriée vers le musée d'art moderne parisien. "Détériorée par le vol, les mauvaises conditions de conservation qu'elle a ainsi subies et les aléas rocambolesques de son expédition outre-Atlantique", la toile "doit faire l'objet d'une soigneuse campagne de restauration, avant d'être présentée de nouveau au public", a prévenu Serge Lasvignes, le président du musée.
En février, le président du Centre Pompidou, Alain Seban a exprimé son souhait de "pouvoir très vite présenter au public" le tableau. "Nous sommes émus de cet heureux dénouement et nous tenons à exprimer notre profonde gratitude aux services des douanes américain et français", avait-il déclaré.

À sa mort en 1973, Pablo Picasso a laissé une oeuvre colossale de peintures, dessins, gravures, sculptures, céramiques et tapisseries. "La Coiffeuse" date de l'époque cubiste du peintre espagnol au tout début du XXe siècle, au cours de laquelle il a notamment réalisé les "Demoiselles d'Avignon", une large toile fondatrice de ce courant artistique.