Le musée viennois du Belvédère hérite de deux tableaux de Klimt

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/03/2012 à 16H25
Le musée réceptionne les 2 tableaux de Klimt "Famille" et "Tournesol"

Le musée réceptionne les 2 tableaux de Klimt "Famille" et "Tournesol"

© THOMAS PREISS

Le collectionneur Peter Parzer, décédé en novembre 2010, a légué au musée plus de 50 oeuvres, dont "Tournesol" (1907) et "Famille" (1909/10), qui viennent enrichir la collection du Belvédère, où les visiteurs peuvent déjà admirer le "Baiser" de Klimt. Ces deux oeuvres du peintre autrichien Gustav Klimt sont estimées à plusieurs millions d'euros, a annoncé le musée vendredi.

L'Office, qui gère pour le ministère des Finances les biens de l'Etat, a évoqué la valeur du legs comme "une somme à deux chiffres en millions". Il s'agit de "la plus importante contribution à la collection d'un musée public" depuis 1945, a déclaré la directrice du Belvédère, Agnes Husslein-Arco.

"J’ai connu Peter Parzer et l’ensemble de sa collection pendant 30 ans. Il était très lié au Belvédère depuis des années et nous assistait dans nos activités d’exposition et de recherche. Sa succession comprend, outre ces deux œuvres essentielles de Klimt, plus de cinquante œuvres de Gerhard Frankl ainsi que des travaux majeurs de Georg Merkel, Herbert Boeckl, Tina Blau, Jean Egger, Oskar Laske et Kurt Moldovan. Nous remercions infiniment Peter Parzer pour la cession de sa collection. Que le Belvédère, et par là-même la République d’Autriche, reçoive ainsi deux nouvelles peintures de Gustav Klimt l’année de son jubilé est le plus beau cadeau d’anniversaire que nous puissions nous faire, ainsi qu’aux amateurs d’art du monde entier. " ajoute la directrice du Belvédère.

Le ministre de la culture autrichienne s'est également réjoui de l'extension de la collection.

Le musée possède désormais 24 toiles de Gustav Klimt (1862-1918), l'un des fondateurs du mouvement de la Sécession. A l'occasion du 150e anniversaire de sa naissance, de nombreuses expositions lui sont consacrées cette année à Vienne.

Peter Parzer, qui a hérité de son père les tableaux de Klimt, a aussi légué des oeuvres des peintres autrichiens Herbert Boeckl, Georg Merkel ou encore Tina Blau.

Deux oeuvres majeures de Klimt

La peinture du "Tournesol", créée en 1907 à Litzlberg am Attersee, est l’œuvre naturaliste majeure de Klimt. Les traits anthropomorphiques de la plante surélevée sur un trône rappellent Emilie Flöge, que Klimt avait photographiée un an auparavant en costume Réforme dans un jardinet à l’Attersee. Les innombrables points dorés sur la peinture, jusqu’à présent passés inaperçus, classent ce tableau dans le mouvement du Cycle d’Or. La peinture Famille, créée par Klimt en 1909/10, n’est pas moins importante. La différenciation marquée entre les peaux en clair et l’utilisation homogène de l’obscur dans la majorité du reste du tableau inspirèrent les compositions ultérieures d’Egon Schiele.

Tournesol, 1907. Gustav Klimt

Tournesol, 1907. Gustav Klimt

© Belvédère

Les deux œuvres seront exposées du 9 au 18 mars au Belvédère. Et comme "Tournesol" sera exposé à partir du 24 mars au musée Correr de Venise dans le cadre de l’exposition Klimt sous le signe d’Hoffmann et de la Sécession, (organisé en coopération avec le Belvedere) il s’agit pour l’instant de la dernière opportunité de voir les deux œuvres avant l’ouverture de la grande exposition d’été au Belvédère 150 ans de Gustav Klimt.