Le musée Picasso peut encore rouvrir fin juin, assure l'architecte

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/05/2014 à 12H21
L'intérieur de l'Hôtel Salé, siège du musée Picasso (4 mars 2014)

L'intérieur de l'Hôtel Salé, siège du musée Picasso (4 mars 2014)

© Thomas Samson / AFP

Le musée Picasso de Paris peut encore rouvrir comme prévu "fin juin", affirme l'architecte qui a réalisé son réaménagement, Jean-François Bodin, au lendemain du coup de gueule très médiatisé du fils du peintre, Claude. De plus, l'architecte conteste que le bâtiment ait été livré avec un mois de retard comme on l'indique au ministère de la Culture.

Dans une interview diffusée samedi sur le site internet du quotidien "Le Figaro", l'architecte Jean-François Bodin souligne : "Pour moi, l'ouverture fin juin est encore jouable." Et il ajoute : "Il n'y a pas eu de retard. Le bâtiment a été réceptionné le 30 avril, à la date fixée par le directeur général du musée."

"Le PV de réception a été signé le 30 avril, comme prévu et le bâtiment livré le 31 mars, comme prévu. Les essais de sécurité ont été faits, tout est fonctionnel: la climatisation, le chauffage, la sécurité", énumère-t-il dans cet entretien.

Le ministère de la Culture avait révélé mi-avril à l'AFP que l'ouverture du musée pourrait être repoussée à mi-septembre. Selon une source proche du dossier, la présidente du musée, Anne Baldassari, pencherait désormais pour une ouverture fin juillet.

"Des travaux pas encore achevés", assure le ministère
La livraison de l'hôtel Salé qui abrite ce musée dans le quartier du Marais, au centre de Paris, "est intervenue avec un mois de retard. Il y a encore des travaux qui ne sont pas achevés sur d'autres bâtiments", a déclaré vendredi à l'AFP Vincent Berjot, directeur général du patrimoine au ministère de la Culture. "Nous ne sommes pas à quelques semaines près, après cinq ans de fermeture", a-t-il estimé.

Colère de Claude Picasso
Claude Picasso, fils de Pablo Picasso (1881-1973), et représentant de la famille au conseil d'administration du musée a exigé de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti qu'elle s'engage "à tout faire" pour ouvrir le musée en juin, avec Anne Baldassari "à sa tête", dans un entretien au "Figaro" daté de vendredi. Claude Picasso y soupçonne la France de "se foutre de son père et aussi de (sa) tête".

Fermé depuis août 2009 pour un réaménagement complet et une extension, l'Hôtel Salé sera entièrement dédié à la présentation de la collection du musée (riche de 5000 oeuvres de Picasso et de la collection particulière du maître de l'art moderne) ainsi qu'à des expositions temporaires.