Le musée Montmartre est sauvé

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 28/06/2011 à 16H43
Le musée Montmartre est sauvé

Le musée Montmartre est sauvé

© Culturebox

Utrillo, Renoir, Dufy, Toulouse-Lautrec continueront de faire rêver les quelques 50000 visiteurs qui franchissent chaque année les portes du manoir de Rosimond. Le musée de Montmartre voué à la fermeture a trouvé un repreneur.  La société Kléber Rossillon a mit 12 millions d'euros sur la table et signé avec Paris un bail emphytéotique de cinquante-trois ans. Un site que Kléber va réhabiliter à échéance de 2014 et exploiter, en partenariat avec la plus ancienne association du quartier, la Société du Vieux Montmartre.

7 000 m2 d'espaces au coeur de Montmartre pour redonner vie à un musée qui représentait l'âme de ce quartier d'artistes. Car l'hôtel de Rosimond, a abrité les ateliers de Renoir et d'Utrillo. Empêtré dans d'inextricables difficultés financières, sa fermeture pure et simple était déjà programmée en 2009. La dispersion des collections entre le Musée Carnavalet, la Médiathèque musicale et la Bibliothèque historique de la Ville de Paris était même envisagée. C'était sans compter sur la mobilisation des habitants et des amoureux de Paris. Finalement, la ville de Paris lance un appel à projet. Kléber Rossillon déjà gestionnaire et animateur de plusieurs sites patrimoniaux en France, tels que les châteaux de Castelnaud et de Langeais, a été retenu. Ce nouveau mécène va non seulement sauver le site mais lui rendre toute sa splendeur. Les sublimes jardins seront totalement réaménagés, les trois hôtels particuliers seront également réhabilités pour accueillir les collections, qui bénéficieront d'une surface doublée. Tableaux, gravures, lithographies, dessins de presse et cartes postales, évoquant l'histoire de Montmartre, seront sortis des réserves. Le nouveau propriétaire des lieux espèrent ainsi multiplier par cinq sa fréquentation. 

A voir aussi sur Culturebox :
- Michou fête ses 80 ans au Trianon
- Les souvenirs de Prévert en partie dispersées à Drouot
- Suzanne Valadon et Maurice Utrillo, peintres mère et fils