Le musée du Prado à Madrid présente un portrait inédit signé Diego Vélasquez

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/06/2017 à 13H04, publié le 06/06/2017 à 12H52
Le Musée du Prado se trouve dans le quartier Retiro de Madrid, en Espagne

Le Musée du Prado se trouve dans le quartier Retiro de Madrid, en Espagne

© GARDEL BERTRAND / HEMIS.FR / HEMIS

Le Prado a présenté hier un portrait inédit du roi Felipe III attribué au peintre espagnol Diego Vélasquez et découvert par un collectionneur américain qui en a fait don au musée.

"Je suis très content et très fier que mon tableau puisse se trouver ici à Madrid", a déclaré ce collectionneur, William B. Jordan, spécialiste de la peinture espagnole, lors de la présentation de la toile à Madrid.
 
L'oeuvre, représentant le roi d'Espagne Felipe III qui régna de 1598 à 1621, sera exposée avec d'autres tableaux jusqu'au 29 octobre. Selon le musée du Prado, ce portrait, datant de 1627, est une ébauche réalisée pour une autre toile de Velazquez, "L'expulsion des Morisques", détruite par un incendie en 1734, avant la construction du musée.
Ce portrait de Felipe III a été peint en 1627 par Diego Vélasquez.

Ce portrait de Felipe III a été peint en 1627 par Diego Vélasquez.

L'exposition comprend d'autres toiles ayant un lien avec le portrait, notamment un Titien représentant Felipe III enfant, et des tableaux qui auraient inspiré le grand maître espagnol pour réaliser le portrait.

Ce portrait inédit avait d'abord été attribué à un autre peintre

En décembre 2016, William B. Jordan a fait don du "Portrait de Felipe III" aux Amis américains du musée du Prado. L'institution l'a ensuite transféré au Prado pour son exposition dans la collection permanente. L'Américain a découvert la peinture en 1988 sous le nom de "Portrait d'un homme", lors d'une vente aux enchères à Londres. Elle était alors attribuée à un autre peintre.
 
Après sa restauration, William B. Jordan a émis l'hypothèse qu'il s'agissait d'un Vélasquez. Le Prado a confirmé cette théorie après une étude de l'oeuvre et sa comparaison avec d'autres tableaux du peintre. Il ne reste que quelque 120 toiles de Diego Vélasquez (1599-1660), qui sont pour la plupart conservées au Musée du Prado, dont les fameuses "Ménines".