Le musée des Beaux-Arts de Lille prépare une grande rétrospective Millet

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 28/09/2017 à 11H32, publié le 27/09/2017 à 15H59
Auto-portrait de Millet

Auto-portrait de Millet

© France 3 / Culturebox

Le musée des Beaux-Arts de Lille s'apprête à accueillir à partir du 13 octobre la première rétrospective consacrée à Jean-François Millet depuis près de 50 ans. Elle rassemble 90 oeuvres du maître du réalisme dont le célèbre "Angélus". Des oeuvres prêtées par les plus grands musées français et étrangers.

"L'Angélus" est à Jean-François Millet ce que "La Joconde" est à Léonard  de Vinci, une oeuvre qui a assuré à son auteur une postérité éternelle et universelle.
"Angélus" de Millet © DR
Pour rendre hommage au peintre normand, le musée des Beaux-Arts de Lille a pu rassembler 90 oeuvres issues de grandes collections publiques et privées du monde entier (Japon, Grande-Bretagne, Etats-Unis).

Reportage France 3 Nord Pas-de-Calais : D. Pithon / E. Quinart / A. Maquet

Hors norme et inclassable

Annie De Wambrechies, co-commissaire de l'exposition se réjouit : "Nous avons réussi à obtenir des prêts prestigieux et aussi des oeuvres moins connues qui permettent d'enrichir la vision que l'on peut avoir de cet artiste hors norme et inclassable".
 
Peintre, pastelliste, graveur, Jean-François Millet, fondateur de l'école de Barbizon, a longtemps été étiquetté "peintre paysan". Une étiquette assez réductrice car l'univers sensible et poétique de Millet  a inspiré aussi bien Van Gogh que Dali (qui a consacré un livre à l'Angélus "Le mythe tragique de l'Angélus de Millet"), Pissarro que Gauguin, jusquà Banksy plus récemment.

De Hopper à Mallick

Une influence qui ne se limite pas à la peinture et qui a largement dépassé les frontières. Millet a en effet connu une postérité américaine que le musée des Beaux-Arts a choisi de mettre en lumière dans l'exposition "Millet USA". Elle rassemblera des oeuvres de peintre comme Hopper, de photographes comme Dorothe Lange, de cinéastes comme Terrence Mallick.