Le Musée d'Art Contemporain de Sérignan rend hommage à Dado

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/12/2011 à 10H48
Sans Titre, 2009 Gouache et encre de Chine sur papier

Sans Titre, 2009 Gouache et encre de Chine sur papier

© Diotime, petite-fille de Dado

Le Musée d'Art Contemporain de Sérignan consacre jusqu'au 22 janvier 2012 une exposition exceptionnelle des oeuvres de Dado. Le musée a réuni dessins, peintures, collages et gravures réalisées par l'artiste disparu en novembre 2010. La ville de Sérignan permet ainsi de redécouvrir le travail du plasticien monténégrin qui résidât au Domaine des Oprellières de 1994 à 2002.

Suite à un dommage sur la toiture, le site est actuellement fermé au public. Un projet général de réhabilitation et de transformation de l’ensemble de la ferme viticole en « Centre d’interprétation Art et Environnement » est en cours de concrétisation.

Dado est né en 1933 à Cetinje en ex-yougoslavie. Tout petit il est plongé dans les horreurs de la guerre d'un  pays occupé par les nazis et les fascistes. Il raconte qu'il devait passer tous les jours devant les corps en décomposition de deux soldats pendus sur la place du village. Ces images morbides marqueront à jamais ses souvenirs d'enfance et imprégneront son oeuvre. La trivialité des organes, le monstrueux et l'inquitetant, hantent l'univers de Dado sombre et beau comme un "Guernica en couleur".

 

Le MRAC est ouvert du mardi au dimanche, informations au 04 67 32 33 05