Le cinéma s’invite sur les toiles façon collage d’Emmanuel Gioux

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/01/2017 à 11H23, publié le 05/01/2017 à 10H36
Les peintures pop d'Emmanuel Gioux s'inspirent du cinéma

Les peintures pop d'Emmanuel Gioux s'inspirent du cinéma

© Emmanuel Gioux

L’artiste plasticien Emmanuel Gioux expose "Fictions et ciels de traîne" à la Maison du Boulanger de Troyes. Dans ses toiles, il assemble au pinceau objets, personnages et meubles, souvent issus de films de cinéma. Des sortes de collages surprenants, imaginés par cet ancien des beaux-arts amateur du 7e art.

Emmanuel Gioux est un artiste plasticien amateur de cinéma. Dans son exposition "Fictions et ciels de traîne", il met en scène des intérieurs et imagine des fictions qui lui sont propres. A partir de captures d’écrans, il assemble comme des collages des fragments de longs-métrages et des objets divers, mais toujours au pinceau.

Reportage : T. Le Roux / P. Mercier / P. Blot
Canapés, papiers peints, images pop mais aussi ciels crépusculaires et objets issus de films divers, ces toiles proposent des arrangements loufoques, de la réalité à la fiction. "Je me fiche complètement de l’aspect naturaliste. Tout est mis ensemble sur le tableau, ce qui crée des aberrations au niveau de la lumière, de l’espace. Il y a un esprit de collection auquel je tiens", explique l’artiste. 
Les canapés et les imprimés peuplent les toiles d'Emmanuel Gioux

Les canapés et les imprimés peuplent les toiles d'Emmanuel Gioux

© Capture d'écran France 3 / Culturebox
Il manipule l’image et détourne des figures connues. Il s’est par exemple employé à imaginer les dernières heures de John Kennedy à Dallas, pour lui l’un des personnages de fiction les plus intéressants, et qu’il s’amuse à mettre en scène : "Il a une tête très connue, il a été récupéré par la culture pop, par la peinture. […] Il est comme tout un chacun, il s’ennuie dans son hôtel, entre la télé, le canapé, le lit…. Il tourne en rond."
Les dernières heures de JFK par Emmanuel Gioux 

Les dernières heures de JFK par Emmanuel Gioux 

© Capture d'écran France 3 / Culturebox
Un regard mordant et ironique sur nos "mœurs contemporaines" auquel il tient, et qui par ses toiles, nous invite à prendre du recul sur la réalité. Une exposition qui propose de nouvelles "fictions", dans laquelle les visiteurs pourront tenter de retrouver de quel film viennent les morceaux choisis.