Le "Christ de Pitié" de Malouel fait son entrée au Louvre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/05/2012 à 12H21
Christ de pitié soutenu par saint Jean et par deux anges, détail, attribué à Jean Malouel (connu à partir de 1397-1415), Paris, Musée du Louvre

Christ de pitié soutenu par saint Jean et par deux anges, détail, attribué à Jean Malouel (connu à partir de 1397-1415), Paris, Musée du Louvre

© RMN-GP (Musée du Louvre) / Adrien Didierjean

Le "Christ de Pitié" attribué à Jean Malouel, un tableau du XVe siècle à l’histoire fascinante, a été présenté jeudi par le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand et le président du Louvre Henri Loyrette. Inconnu jusqu’à son authentification récente, il est entré dans les collections du Louvre, un événement. Il sera exposé dans les salles du musée à partir du 16 mai

Le ministre a annoncé officiellement l’acquisition par l’Etat pour le musée du Louvre du « Christ de Pitié soutenu par saint Jean l’évangéliste en présence de la Vierge et de deux anges ». Le tableau a été attribué à Jean Malouel (1370 ?-1419), une des figures majeures de la peinture néerlandaise et un des plus illustres primitifs français, puisqu’il a passé la plus grande partie de sa carrière en France.

Le Christ de Pitié est le troisième tableau connu de Malouel
Après avoir travaillé à Paris en 1396 pour la reine de France Isabeau de Bavière, il est devenu le peintre du duc de Bourgogne, Philippe le Hardi, puis celui de son fils, Jean sans Peur. Malouel est l’oncle des frères Limbourg, dont le style rappelle la fraîcheur des couleurs et la douceur des formes.

Grande Pietà ronde / Malouel, Jean (attribué à)
	N° d'inventaire : M.I. 692
	Localisation : Musée du Louvre
	Photographe : Erich Lessing
	N° Image : EL090552
	ID fichier source : 40110901.jpg
	Copyright photo : © 2009 Musée du Louvre / Erich Lessing

Grande Pietà ronde / Malouel, Jean (attribué à) N° d'inventaire : M.I. 692 Localisation : Musée du Louvre Photographe : Erich Lessing N° Image : EL090552 ID fichier source : 40110901.jpg Copyright photo : © 2009 Musée du Louvre / Erich Lessing

© A droite, RMN-GP (Musée du Louvre) / Adrien Didierjean - A gauche, A droite, 2009 Musée du Louvre / Erich Lessing

Jusqu’ici, deux tableaux seulement avaient été attribués à Jean Malouel : la « Grande Pietà ronde », conservée au Louvre depuis 1864, et la « Vierge et l’Enfant entourés d’anges », dite « Vierge aux papillons », acquise en 1987 par la Gemäldegalerie de Berlin.

La découverte du « Christ de Pitié » est donc un évènement. Il s’agit de « l’acquisition majeure des cinquante dernières année » pour le Louvre, en matière de peinture, avait estimé en janvier dernier Vincent Pomarède, le directeur du département des peintures du musée.

L'histoire rocambolesque d'un tableau, du presbytère au Louvre en passant par une brocante
L’histoire commence en 1985, quand un brocanteur du centre de la France achète le tableau pour quelques centaines de francs au curé de Vic-le-Comte (Puy-de-Dôme). Le prêtre, décédé depuis, avait besoin d’argent pour faire des travaux de chauffage dans son église et s’était débarrassé de cette œuvre reléguée dans un coin du presbytère. Elle était recouverte d’un vilain badigeon qui la rendait méconnaissable.

Dès 1986, le brocanteur avait pressenti que son tableau pouvait être intéressant. Il avait fait retirer le badigeon et mené des recherches. En 1999, il montre au Louvre son « Christ de Pitié » qui montre des ressemblances frappantes avec la « Grande Pietà ronde » attribuée à Malouel. Mêmes couleurs délicates, même élégance des formes, même silhouette du Christ mort aux longs bras souples.

L'Etat a acquis le "Christ de Pitié" pour 7,8 millions d'euros
Il faudra encore plus de dix ans pour que le tableau soit acquis par l’Etat. La transaction est délicate : la loi de 1905 attribue aux communes la propriété des biens garnissant les églises. Celle de Vic-le-Comte aurait pu revendiquer la propriété du « Christ » de Malouel.

Pour éviter tout litige, le vendeur a reversé à la municipalité 2,3 millions d’euros sur les 7,8 millions que lui a rapporté la vente à l’Etat.

L'acquisition de l'oeuvre, classée trésor national, par le Louvre est  totalement financée par Axa, moyennant une importante déduction  fiscale. Une loi de 2002 permet en effet à des entreprises de bénéficier d’un avantage fiscal qui acquièrent pour l’Etat une œuvre classée trésor national.

Le "Christ de Pitié" attribué à Malouel sera exposé à partir du 16 mai 2012 à côté de la "Grande Pietà ronde" dans la salle 3 du Louvre (Aile Richelieu, 1er étage)