Le Centre Pompidou Mobile connaît un joli succès

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/11/2011 à 10H08
Fernand Léger, "Les grands plongeurs noirs" (1944), l'une des oeuvres qui voyagent avec le Centre Pompidou Mobile

Fernand Léger, "Les grands plongeurs noirs" (1944), l'une des oeuvres qui voyagent avec le Centre Pompidou Mobile

© DR

Plus de 20.000 personnes ont déjà visité le Centre Pompidou Mobile un mois et demi après son inauguration officielle à Chaumont, en Haute-Marne, a indiqué mardi le Centre Pompidou dans un communiqué.

Ce petit musée itinérant donne l'occasion de découvrir gratuitement une sélection de chefs-d'oeuvre de la collection du Centre Pompidou (Matisse, Picasso, Braque, Léger, Calder ou encore Sonia Delaunay).

Depuis un mois environ, il a accueilli en moyenne 500 visiteurs par jour. Plus de 3.500 écoliers, collégiens et lycéens accompagnés de leurs professeurs sont venus découvrir ces oeuvres avec l'aide de médiateurs.

Le Centre Pompidou mobile se trouve à Chaumont jusqu'au 15 janvier. Par la suite, il ira à Cambrai, à partir du 15 février, puis à Boulogne-sur-mer à partir du 15 juin. En tout, il aura fait escale dans sept villes d'ici à la fin 2013. Nantes et Aubagne font partie des autres destinations de la structure conçue par l'architecte Patrick Bouchain.

Le coût de la conception et de la construction du Centre Pompidou  mobile se chiffre à 2,5 millions d'euros, financé par le ministère de la Culture, par le Conseil de la création artistique -aujourd'hui disparu- et par le mécénat (Fondation Total, GDF-Suez, Galeries Lafayette, assureur La Parisienne). Chaque étape représente des frais de 400.000 euros, pris en charge pour moitié (200.000 euros) par les collectivités locales partenaires (ville, département, région) et pour moitié par les mécènes du Centre Pompidou.

Centre Pompidou de Paris : succès de l'expo Munch
Par ailleurs, l'exposition "Edvard Munch, l'oeil moderne" au Centre Pompidou a déjà accueilli 270.000 visiteurs depuis son ouverture le 23 septembre, a annoncé l'établissement qui a décidé de la prolonger de deux semaines.

Cette exposition sur la modernité du peintre norvégien, qui met l'accent sur sa production au 20e siècle et son utilisation de la photographie, suscite "une affluence exceptionnelle et s'affirme d'ores et déjà comme l'un des plus grands succès de fréquentation de l'histoire du Centre Pompidou", selon ce dernier.