La vie, la mort, le monde et l’eau selon Marc Quinn à Monaco

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/05/2012 à 18H34
"Planet " le bébé en apesanteur de Marc Quinn au musée océanographique de Monaco

"Planet " le bébé en apesanteur de Marc Quinn au musée océanographique de Monaco

© France 3 - Culturebox

« The Littoral Zone » de Marc Quinn crée l’heureux événement sur le rocher monégasque. Du 12 mai au 15 octobre 2012, la Principauté de Monaco accueille en son musée océanographique une exposition exceptionnelle des œuvres de l’artiste britannique. Pour accueillir le visiteur, l’artiste a installé sur le parvis du musée, un bébé monumental qui mesure 9 mètres et pèse près de 6 tonnes !

Soixante-neuf œuvres de Marc Quinn sont présentées au sein de cette exposition. Entre peintures et sculptures l’artiste explore tous les univers y compris les plus intimes. Ainsi il présente l’une de ses œuvres les plus extrêmes. Un moulage de sa tête réalisé avec son propre sang. Il explique assez simplement sa démarche créative « Ici on voit le sang sans qu’il n’y ait eu d’accident, ça a l’air violent mais ça ne l’est pas » assure l’artiste, qui s’est pompé 7 litres d'hémoglobine pour se reconstituer un double.

Marc Quinn, fait partie du « Young british artists », un collectif d’artistes contemporains anglais dans lequel on retrouve entre autre Steve McQueen, Damien Hirst ou encore Fiona Rae.
En 2007 il fut très remarqué pour sa sculpture représentant l’artiste handicapée Alison Lapper. Puis en 2008 c’est Kate Moss en Sirène d’or qui créé l’événement. 

Kate Moss par Marc Quinn en 2008

Kate Moss par Marc Quinn en 2008

© DR

« The Littoral Zone » de Marc Quinn au musée océanographique de Monaco

Avenue Saint-Martin
MC 98000 Monaco
Tél : + 377 93 15 36 00