La Taverne Gutenberg : cet espace artistique lyonnais n'est plus éphémère

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/02/2016 à 11H08
La Taverne Gutenberg, à Lyon

La Taverne Gutenberg, à Lyon

© France 3 / Culturebox

A Lyon, la Taverne Gutenberg est désormais un espace de création artistique et d'exposition pérenne. Cet ancien bar et l'immeuble qui le surplombe devaient être démolis. En attendant, son propriétaire les avait transformés en lieu d'exposition éphémère. Devant le succès populaire, il a décidé de ne plus vendre mais de le mettre définitivement à la disposition de son fils, artiste plasticien.

A Lyon, le quartier de la Guillotière a toujours été l'un des plus populaires du presque centre-ville. A l'écart de la presqu'île, entre restaurants arabes et commerces asiatiques, il inquiète le bourgeois et intrigue le curieux. La colline de la Croix-Rousse, réserve éternelle de bourgeois-bohèmes, devenant un peu chère pour certains, c'est notamment par là qu'ils emménagent depuis quelques années. La Taverne Gutenberg y était un café comme de nombreux autres, sans caractère particulier. Elle est devenue le nouveau lieu d'exposition, mais aussi de création artistique.

Son propriétaire, Philippe Lamy, voulait se défaire de cet immeuble qui appartient depuis de nombreuses décennies à sa famille. En attendant de le vendre pour destruction, il avait confié l'immeuble à son fils Henry et à une autre artiste plasticienne, Maïa d'Aboville. Le duo transforme alors le cani (un café, en langage lyonnais) en une galerie éphémère. L'immeuble entier servait de salles d'exposition. Cela devait durer trois mois. Mais le succès a modifié les plans, l'immeuble ne sera pas rasé et il restera dans la famille. La "Guille" a perdu un café, elle a gagné une galerie !

Reportage : S. Valsecchi  / P. Perrel / JP Simon