La rétrospective Bonnard au Musée d'Orsay a été un succès

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/07/2015 à 18H59
Pierre Bonnard, à gauche "Le Boxeur (portrait de l'artiste)", 1931, Paris Musée d'Orsay, donation de Philippe Meyer - à droite "La Toilette", dite "La Toilette rose", 1914, retouché en 1921, Paris Musée d'Orsay

Pierre Bonnard, à gauche "Le Boxeur (portrait de l'artiste)", 1931, Paris Musée d'Orsay, donation de Philippe Meyer - à droite "La Toilette", dite "La Toilette rose", 1914, retouché en 1921, Paris Musée d'Orsay

© à gauche RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Michèle Bellot © ADAGP, Paris 2015 - à droite © RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski © ADAGP, Paris 2015

L'exposition "Pierre Bonnard. Peindre l'Arcadie", qui a fermé ses portes dimanche au Musée d'Orsay, a attiré 510.000 visiteurs en quatre mois. Cela en fait la deuxième exposition la plus fréquentée du musée parisien après Van Gogh/Artaud l'an dernier.

Présentant près de 150 peintures et photographies, venues du monde entier (Minneapolis, Essen, Venise, Göteborg...), la rétrospective consacrée au peintre Pierre Bonnard a attiré exactement "510.412 visiteurs" sur 107 jours d'ouverture, a indiqué le Musée d'Orsay dans un communiqué.

Il s'agissait de la troisième rétrospective Bonnard à Paris après celle de Beaubourg en 1984 et celle du Musée d'art moderne de la Ville de Paris en 2006. Elle constitue la deuxième exposition la plus fréquentée à Orsay après l'exposition d'oeuvres de Van Gogh accompagnée d'écrits d'Antonin Artaud de l'an dernier qui avait attiré plus de 655.000 visiteurs.

Les prochaines expositions annoncées sont "Splendeurs et misères. Images de la prostitution 1850-1910", présentée du 22 septembre 2015 au 20 juillet 2016, et "Qui a peur des femmes photographes? 1839-1945", présentée du 14 octobre 2015 au 24 janvier 2016 à la fois au musée de l'Orangerie (1ere partie de 1839 à 1919) et au musée d'Orsay (2eme partie de 1918 à 1945).