La Picardie dévoile ses trésors des "Primitifs italiens"

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/04/2017 à 18H44, publié le 14/04/2017 à 11H24
"Vierge à l'enfant" de Sandro Botticelli peinte au tout début du 16e siècle.

"Vierge à l'enfant" de Sandro Botticelli peinte au tout début du 16e siècle.

© Culturebox / capture d'écran

Elles proviennent des réserves de musées ou étaient accrochées dans des églises et abbayes de la région. Pour la première fois réunies, une vingtaine d’œuvres retraçant l'évolution de la peinture italienne du 14e au début du 16e siècle, à l’orée de la Renaissance, sont exposées à Amiens jusqu'au 2 juillet dans le cadre de l'évènement "Heures italiennes" qui mobilisent 14 lieux des Hauts-de-France

C'est l'une des dernières expositions en cours au Musée de Picardie à Amiens avant sa fermeture pour deux ans de travaux. Installée dans la chapelle néo médiévale, cette exposition consacrée aux Primitifs retrace l'évolution de la peinture italienne durant les derniers siècles du Moyen-Age, à travers une vingtaine d'œuvres provenant des principaux foyers artistiques de l'époque, en Toscane, en Lombardie, en Ombrie, dans le Piémont ou encore à Naples.

Des œuvres essentiellement religieuses qui illustrent parfaitement la variété des styles et des techniques employés sur la péninsule à cette époque charnière dans l'histoire de l'art, à l'orée de la Renaissance.

Toutes proviennent d'édifices religieux de la région ou des réserves du Musée de Picardie. L'une des plus récentes est une "Vierge à l'enfant" du maître florentin Sandro Botticelli accrochée à l'abbaye de Chaalis dans l'Oise et peinte au tout début du 16e siècle.

Reportage : S. Crimon / J. Arrignon

Un événement régional

L’idée de cet événement baptisé "Heures italiennes" est née en 2013, alors que les musées de Picardie finalisaient l’inventaire de leurs tableaux italiens. Le résultat de ce travail se décline quatre ans plus tard en quatre expositions à Amiens donc, mais aussi à Beauvais, Chantilly et Compiègne. Au total 231 tableaux prêtés par 13 musées et 11 églises vous invitent à un voyage dans l'art italien du 14e au 18e siècle, des Primitifs au Rococo.

Suite à la création des Hauts-de-France en 2016, c'est toute la richesse des collections régionales consacrées à la peinture italienne qui est mise en avant avec, outre ces quatre temps forts, 14 expositions satellites organisées dans les cinq départements. Le Louvre-Lens lui proposera pour clore l'évènement un regard croisé sur les collections italiennes de Picardie et du Nord-Pas-de-Calais.

 

"Heures italiennes" Musée de Picardie © DR

 

 



 

 


 


 

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !