"La Laitière" de Vermeer, un chef d'oeuvre... sur pots de yaourts !

Par @Culturebox
Mis à jour le 24/02/2017 à 17H11, publié le 24/02/2017 à 11H55
"La Laitière" de Vermeer, détail

"La Laitière" de Vermeer, détail

© France 2 / Culturebox capture d'écran

"La Laitière", l'un des chefs-d'oeuvre de la peinture flamande, signé Vermeer, a envahi notre décor quotidien depuis qu'il illustre une marque de yaourts qui, en plus de son image, en utilise le nom. On en oublierait presque que cette oeuvre de petite taille est l'un des joyaux de la peinture de son siècle. Habituellement exposé à Amsterdam, on peut l'admirer au Louvre jusqu'au 22 mai 2017.

L'expérience mériterait d'être menée même si ses résultats ne font, hélas, à peu près aucun doute. Montrer à des passants une reproduction de "La Laitière", l'oeuvre du peintre flamand Vermeer de Delft, et leur demander ce que leur évoque cette image. Quel pourcentage des personnes interrogées identifieraient l'oeuvre originale ? Et combien d'entre elles se contenteraient de répondre, en étant certaines d'être dans le vrai : "les yaourts" ?

Et ensuite, faut-il regretter la trivialité de cette identification ou doit-on au contraire se réjouir que l'utilisation mercantile d'une oeuvre l'ait fait pénétrer dans tous les foyers et finalement connaître du plus grand nombre ?

Reportage : L. Hakim / G. Michel, C. Pary, H. Horoks / N. Beddiaf, J-C. Branger, P. Helderle
Le Rijksmuseum d'Amsterdam a prêté "La Laitière" au musée du Louvre jusqu'au 22 mai prochain. Son observation, loin des rayons des hypermarchés, confirme sa réputation de "Joconde du Nord".
On y retrouve tout ce qui fait la singularité de la peinture flamande du XVIIe siècle et, bien sûr, de Vermeer. Cette singularité, c'est avant tout la lumière, tombant d'une fenêtre située à gauche de la peinture; éclairant une pièce dont l'angle est bien visible. Cette disposition permet d'offrir un dégradé de couleur situant quasiment le sujet principal dans un environnement en trois dimensions.

Un regard de photographe avant l'heure

Vermeer avait par ailleurs compris, deux cents ans avant les premiers pas de la photographie, que la netteté depend de la distance entre l'observateur et son objet ainsi que de la focalisation sur le sujet principal. Malgré sa petite taille, tous les éléments ne présentent pas la même netteté sur ce tableau, une technique qui mène tout naturellement le regard de l'observateur vers le visage de la Laitière et les quelques gouttes de lait qui coulent de son broc. Ce qu'il est difficile de saisir en se contentant de l'étiquette des produtis laitiers !  

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !